La douleur

Pour quelles raisons le rectum fait mal: types et caractéristiques de la douleur

Tous les organes internes sont équipés de terminaisons nerveuses qui signalent au cerveau la présence d'un processus pathologique. Ce mécanisme est responsable de toutes les sensations désagréables, y compris de la douleur au rectum - les causes de ce symptôme résident en général dans les maladies graves du système digestif, ainsi que dans les néoplasmes oncologiques.

Douleur aiguë dans le rectum

Le syndrome décrit, accompagné d'attaques aiguës, est dû à de tels facteurs:

  1. Fissure dans le passage anal. En outre, la sécrétion de sang pendant les selles, la constipation prolongée, moins souvent - la diarrhée.
  2. Thrombose de l'hémorroïde avec son prolapsus. Des difficultés avec les selles, de fortes douleurs lancinantes lors de la marche et une position assise sont également caractéristiques.
  3. Inflammation de l'appendice. Parmi les autres signes d'appendicite, les patients notent une gêne au bas de l'abdomen, de la fièvre, des nausées avec vomissements.

Douleur rectale sourde

Les causes du symptôme en question sont:

  1. Paraproctite. Il se produit en raison d'une inflammation des glandes anales, est accompagné d'une pulsation notable dans l'anus, une augmentation de la température locale.
  2. Coccyalgie Elle se caractérise par des douleurs dans le bas du dos dans le rectum, qui augmentent considérablement en position assise et déféquée. La maladie se développe dans un contexte de dommages mécaniques, de blessures au coccyx.
  3. Proctalgie La pathologie est causée par un spasme des muscles lisses de l'anus d'origine inconnue, parfois appelée troubles psychosomatiques.
  4. Une seule formation ulcéreuse dans le rectum. Une rectite ulcéreuse avec de multiples érosions sur la membrane muqueuse se manifeste également. La décharge dans cette maladie a des inclusions sanglantes et muqueuses.
  5. Hématome périanal. Il est formé en raison de la violation de l'intégrité des parois de la veine anale, située près de l'anus, dont la taille augmente considérablement, provoquant un gonflement.
  6. Cancer La maladie progresse pendant longtemps sans symptômes évidents, après quoi le patient ressent la présence d'un néoplasme douloureux,
  7. L'herpès. En règle générale, après la guérison du virus, une sensation désagréable lors de la défécation est également transmise.

En outre, cette pathologie se produit chez les femmes souffrant de maladies gynécologiques, en particulier:

  • kyste ovarien
  • endométriose
  • inflammation des organes reproducteurs.

Des douleurs similaires dans le rectum surviennent la nuit, plusieurs heures après le coucher, ont un caractère douloureux.

Causes de la douleur dans l'anus

La douleur dans l'anus est une plainte assez commune. La plupart du temps, les causes de cette douleur ne sont pas graves et peuvent mettre la vie en danger, mais la douleur dans l'anus peut elle-même être insupportable, car il existe de nombreuses terminaisons nerveuses dans l'anus.

De nombreuses maladies provoquant des douleurs dans l'anus provoquent également des saignements rectaux. Et c'est déjà un sujet de préoccupation. Dans de très rares cas, des douleurs et des démangeaisons dans la région périanale peuvent indiquer des maladies graves telles que le cancer.

Les causes de la douleur dans l'anus sont généralement faciles à diagnostiquer. Le plus souvent, une telle affection est traitée avec des analgésiques et des pommades en vente libre, ainsi que des bains de siège chauds.

Il est urgent de demander de l'aide médicale si:

1. La douleur dans l'anus est accompagnée de fièvre, de frissons et d'un écoulement de l'anus.

2. La douleur est accompagnée de saignements rectaux graves. qui ne s'arrête pas. En cas de saignement, des vertiges et une faiblesse sont des signes menaçants.

Si la douleur persiste pendant longtemps, vous devez absolument planifier une visite chez le médecin. et des médicaments en vente libre peuvent être utilisés pour soulager la douleur avant de consulter un médecin.

Vous devez consulter un médecin si la douleur est accompagnée même par des saignements mineurs, ainsi que si le patient a plus de 40 ans. Ces personnes développent souvent un cancer colorectal. Le saignement peut être l'un de ses symptômes.

Avec les hémorroïdes, qui se développent rapidement, des caillots sanguins peuvent se former. La thrombose peut causer une douleur intense. Ces caillots doivent être éliminés dans les 48 heures, vous ne pouvez donc pas hésiter. Dans le même temps, les caillots sanguins d'hémorroïdes ne peuvent généralement pas se déplacer et «voyager» le long du lit vasculaire, provoquant des accidents vasculaires cérébraux et d'autres complications. Ceci est caractéristique des caillots de sang qui se forment dans d'autres parties du corps.

Soulagement de la douleur

Selon la cause de la douleur, il existe plusieurs solutions que vous pouvez essayer:

1. Vous devez manger beaucoup de fruits, de légumes et de céréales, bouger constamment, prendre des fonds qui ramollissent les selles. Ces mesures assureront des selles normales, ce qui soulagera la douleur lors des selles.

2. Bains de siège chaud plusieurs fois par jour - un remède efficace contre les douleurs associées aux hémorroïdes et aux crampes musculaires.

3. Les crèmes OTC contenant de la benzocaïne et de l'hydrocortisone peuvent être utilisées pour soulager la douleur et l'inflammation causées par les fissures et les hémorroïdes.

4. Vous pouvez également utiliser des analgésiques à l'intérieur: paracétamol, ibuprofène, naproxène et autres.

Consultez un spécialiste avant d’utiliser les méthodes de traitement sur notre site Web. Des contre-indications sont possibles en raison d'une intolérance individuelle.

Je me sentais mal dans le rectum et, assis, je sentais quelque chose de superflu qui m'empêchait de rester assis calmement. La chaise est plus ou moins régulière. Peut-être que ça commence les hémorroïdes? Qu'est-ce qui aidera à se débarrasser de cela

C’est possible. La période des précurseurs d'hémorroïdes commence par un inconfort dans l'anus. A ce stade, on pourrait dire que l'efficacité thérapeutique est élevée, mais que l'observance des mesures préventives diffère. Vous pouvez les découvrir dans cet article: Prévention des hémorroïdes. Il convient de rappeler que tout ce qui a trait à la santé peut être potentiellement dangereux, même dans les aliments ordinaires, alors lisez l’article Nutrition pour les hémorroïdes.

Causes de la douleur du coccyx en position assise, debout, le diagnostic et le traitement

La douleur au coccyx est rare. Il faut environ 1% de tous les problèmes de la colonne vertébrale. La douleur peut causer un léger inconfort ou perturber complètement le cours de la vie. De plus, il passe souvent indépendamment et sans conséquences, et sert parfois de signal alarmant d'affections graves. Par conséquent, si la douleur survient dans le coccyx, il est nécessaire de consulter un thérapeute, un traumatologue orthopédique ou un neurologue.

Types de douleur

La douleur peut être différente dans la force, la durée et la nature. Par conséquent, ces types sont distingués:

  • fort ou faible
  • pointu ou terne
  • forte, paroxystique ou douloureuse (prolongée),
  • couture, comme picotement, ou tirant,
  • palpitant
  • éclatant
  • nuit, jour, douleur constante.

La douleur peut présenter une ou plusieurs caractéristiques aiguës, aiguës, pulsantes et douloureuses, faible et terne, etc.

Conseil E. Malysheva

Les hémorroïdes partent dans une semaine et les "bosses" se dessèchent le matin! Avant d'aller au lit, ajoutez 65 grammes à une bassine d'eau froide.

Qu'est-ce que le rectum?

Avant d'aborder la question des maladies du rectum et de l'anus (les images sont présentées dans le matériel), nous découvrons d'abord ce qu'est cette partie de l'intestin.

Le rectum est le dernier segment du gros intestin, situé jusqu'à l'anus à partir du côlon sigmoïde.

L'aide La longueur de cette section de l'intestin varie de 14 à 20 cm.

Son diamètre est différent: au début - à partir de 4 cm, dans la partie la plus large - jusqu'à 7,5 cm. La structure structurelle de cette partie de l'intestin est constituée de 2 départements différents:

  • pelvien - situé dans la cavité pelvienne et se compose de départements nadampulaires et ampullaires,
  • périnéal - ça ouvre l'anus.

Les parois de cet intestin sont constituées de 3 types de tissus: muqueuse, sous-muqueuse et muscle. Dehors, un puissant fascia le recouvre. La couche graisseuse se situe entre le tissu musculaire et le fascia.

GLa fonction principale du département est l'excrétion des matières fécales du corps. Il s'agit d'un processus réflexe très complexe contrôlé par le cortex cérébral.

La pertinence du problème des pathologies intestinales

Aujourd'hui, les problèmes associés à divers types de dysfonctions rectales sont très fréquents.

Cependant, peu de gens sont pressés de consulter un médecin en raison de la nature délicate du problème.

Et c'est une grosse erreur, car il est tout simplement impossible d'imaginer les fonctions vitales du corps sans la participation du rectum.

Elle est le même "bourreau de travail" que le cœur, les poumons ou l’estomac.

Par conséquent, il convient de prêter attention aux échecs dans son travail et en temps utile, consultez un spécialiste afin de fournir toute l'assistance possible à votre corps.

Maladies du rectum - un problème urgent dans le monde moderne. Ce phénomène est dû à un mode de vie, à la malnutrition, à des caractéristiques de l’activité professionnelle (travail sédentaire), à ​​un effort physique excessif, à de mauvaises habitudes, à un excès de poids.

De nos jours, rares sont ceux qui peuvent se vanter de maintenir un mode de vie sain, même s’il existe sans aucun doute une tendance positive dans cette direction. Mais l’exclusion complète de tous les facteurs provoquants est encore loin.

Pathologie du rectum

Presque toutes les maladies qui se développent dans cette partie de l'intestin se manifestent par des symptômes similaires: douleur, démangeaisons, constipation ou diarrhée, impuretés sanglantes et muqueuses dans les selles.

Les symptômes sont prononcés et causent beaucoup de souffrances physiques et morales à une personne.

Important! Ne traînez pas avec une visite chez le médecin et encore plus avec l'automédication.

Demander de l'aide en temps voulu est un facteur clé du succès des mesures thérapeutiques.

Ensuite, nous examinons les causes et les symptômes d’une maladie rectale donnée et une photo de chacun d’eux.

Rectocèle - saillie de la paroi du rectum en direction du périnée ou du coccyx.

L'aide. La maladie apparaît souvent chez les femmes.

Ensuite, nous examinons les facteurs, les symptômes de la maladie rectale et anale, ainsi que les bases du traitement.

Maladies du rectum: les principaux signes et symptômes

Presque toutes les maladies qui se développent dans la région rectale se manifestent par des symptômes similaires:

  • douleur à l'anus et au périnée,
  • démangeaisons, inconfort, sensation de corps étranger dans l'anus,
  • écoulement muqueux et purulent de l'anus et de la zone périanale,
  • sang d'excréments
  • constipation persistante
  • diarrhée fréquente
  • tenesmus - fausse envie de déféquer,
  • décharge involontaire de gaz, de matières fécales.

Contrairement aux problèmes dans les segments supérieurs de l'intestin, qui peuvent survenir sans que l'on s'en aperçoive, un rectum malade cause beaucoup de problèmes. Ne tardez pas à aller chez le médecin: vous ne pouvez toujours pas déterminer la maladie vous-même - sans un examen proctologique complet, la probabilité d’un diagnostic erroné est trop élevée.

Avant la première visite chez le proctologue, une préparation spéciale n'est pas nécessaire. Il suffit de vider les intestins le matin et de procéder à une toilette en profondeur de tout le périnée. Mais si les examens visuels et des doigts ne permettent pas de poser un diagnostic, des études plus approfondies devront alors être menées. Ils consistent généralement en des examens et en une sigmoïdoscopie - examen de la muqueuse rectale dans une section de 30 cm à l'aide d'un endoscope inséré dans l'anus.

À la veille de la procédure, il est recommandé de boire du laxatif Fortrans et de faire un lavement nettoyant. Pour clarifier le diagnostic, si nécessaire au cours de l’étude, prélevez un morceau de tissu malade pour analyse. Une biopsie doit être effectuée si un polype ou une tumeur se trouve dans la lumière intestinale.

Considérons les maladies proctologiques les plus courantes.

La proctalgie

La douleur dans le rectum, qui survient sans raison apparente et ne s'accompagne pas d'autres symptômes typiques de la proctologie, est appelée proctalgie. Si le patient ressent occasionnellement des accès spasmodiques dans l'anus, qui disparaissent complètement au bout de 10 à 15 minutes, le médecin peut suspecter la présence d'une proctalgie.

Ce diagnostic est établi en excluant les autres pathologies intestinales. Il est également nécessaire d'identifier les facteurs pouvant provoquer une douleur dans le rectum. Cela peut être une intervention chirurgicale sur les organes du petit bassin dans l'anamnèse, des processus inflammatoires dans le système génito-urinaire, des néoplasmes dans les organes voisins.

Si l'examen ne révèle aucune anomalie de la santé intestinale, on prescrit au patient des sédatifs, des bains chauds et des procédures de physiothérapie. En l'absence de circonstances aggravantes, cette condition peut passer avec le temps sans laisser de trace.

Les hémorroïdes sont le diagnostic proctologique le plus courant et son nom «dû à» de nombreuses manifestations désagréables est devenu synonyme de toutes sortes de problèmes de la vie. Et ce n’est pas une coïncidence: les hémorroïdes sont une maladie chronique qui cause beaucoup de souffrances à son propriétaire. Au stade initial, il s'agit d'un inconfort tolérable, qui se manifeste par des brûlures, des démangeaisons et des selles douloureuses. Avec le développement de la pathologie, ses symptômes sont aggravés par des saignements massifs et une nécrose des veines de la région anale.

La cause de la maladie est une faiblesse congénitale ou acquise des parois vasculaires qui alimentent le rectum. Dès la naissance, une prédisposition aux varices ne se produit pas si souvent, la plupart des gens «gagnent» des hémorroïdes tout au long de la vie. La stagnation du sang dans la région pelvienne, causée par une faible mobilité, le travail sédentaire, une constipation constante, de mauvaises habitudes, conduit progressivement à un étirement des veines du rectum et à la formation de cavités dilatées - hémorroïdes ou cônes.

Si la maladie se développe selon un scénario interne, ses manifestations externes peuvent ne pas être particulièrement perceptibles. Ainsi, les veines dilatées à l'intérieur du rectum peuvent ne pas déranger le patient jusqu'à ce qu'ils soient blessés et commencent à saigner. Au fil du temps, la taille des nœuds augmente et les hémorroïdes passent à la forme externe. L'apparition de cônes d'hémorroïdes visibles indique déjà un stade évolutif de la maladie. Pendant les périodes d'exacerbation, les noeuds gonflent non seulement dans la lumière du rectum, mais peuvent également tomber de l'anus, entraînant un risque de pincement et de thrombose.

Lorsque les hémorroïdes sont formées selon le type externe, les nœuds de la région anale se font sentir sous la peau et provoquent une gêne. Dans l'inflammation aiguë, les bosses hypertrophiques sont très douloureuses et peuvent perturber le cours normal de la vie.

La plupart des patients préfèrent faire face à la maladie eux-mêmes à l'aide de pommades et de suppositoires et consulter un médecin lorsque les hémorroïdes ont déjà atteint le stade 3 à 4 et font l'objet d'un traitement chirurgical. Vous pouvez vous débarrasser des hémorroïdes par des méthodes conservatrices si vous abordez le problème à temps et sérieusement.

Tout d'abord, il est nécessaire de supprimer le stade aigu de l'inflammation. Tous les moyens sont appropriés ici, y compris les remèdes populaires qui aideront à réduire l’enflure, à restaurer la circulation sanguine dans la région anale: onguents, suppositoires, bains sédentaires, compresses. Si nécessaire, le proctologue vous prescrira des anti-inflammatoires.

Le patient est tenu de minimiser la charge sur le rectum:

  • établir un régime alimentaire sain,
  • éliminer complètement la constipation,
  • normaliser le poids corporel
  • prévenir la stagnation du sang dans le bassin,
  • bouger plus
  • éviter de trop refroidir et surchauffer,
  • ne pas soulever de poids
  • essayez de ne pas fumer ou boire de l'alcool.

En guise de soutien médical, le médecin vous prescrira des médicaments veinotoniques, des médicaments qui renforcent les parois veineuses. Avec des rechutes fréquentes et douloureuses d'hémorroïdes compliquées de thrombose des cônes d'hémorroïdes et d'hémorragies sévères, il est recommandé au patient de réfléchir à un traitement radical.

Fissures anales

Des fissures dans l'anus accompagnent souvent les hémorroïdes et la constipation. Une charge accrue sur les parois du rectum, causée par une pression excessive sur la membrane muqueuse, conduit à des microtraumatismes de la couche interne de l'intestin. Les principales raisons de l'apparition de fissures sont les traumatismes de la muqueuse avec des matières fécales denses ou un élément étranger, la thrombose des hémorroïdes.

La fissure anale fraîche est une fente atteignant 2 cm de long, traversant la couche muqueuse jusqu'au tissu musculaire du sphincter anal. Au fil du temps, les tissus endommagés sont régénérés et remplacés par des cellules conjonctives. Ainsi, une fissure est formée avec une structure rugueuse, qui acquiert un cours chronique.

Les principaux signes d'une fissure anale:

  • douleur aiguë pendant ou après les selles,
  • la coagulation du sang
  • brûlant
  • sensation de pression dans le canal anal,
  • douleur irradiant au périnée, au sacrum, aux organes génito-urinaires,
  • spasme du sphincter.

Le principal problème des patients présentant une fissure anale est la défécation des selles douloureuses. En raison d'une douleur atroce, les patients commencent à retenir leurs pulsions, exacerbant ainsi la constipation et nuisant à la cicatrisation normale de la muqueuse.

Si le tissu cicatriciel ne s'est pas encore formé dans la fissure, il peut être traité avec des moyens conservateurs. Le traitement vise à soulager la douleur (suppositoires à la belladone, analgésiques) et à normaliser la fréquence et la consistance des selles. Avec l'aide d'une nutrition appropriée, principalement un régime de lait aigre-végétal avec le rejet de tout aliment irritant, il est nécessaire de parvenir à une vidange quotidienne avec des selles douces.

Pour un nettoyage facile du rectum dans les 3 à 4 semaines, il est recommandé d’effectuer un lavement suivi d’un bain désinfectant. Dans l'eau pour l'irrigation anale, ajoutez une solution faible de permanganate de potassium, une décoction de camomille, souci. Avec la mise en œuvre cohérente de toutes les ordonnances médicales, vous pouvez compter sur la guérison du défaut dans un délai de 2 à 2,5 mois. La fissure chronique doit être enlevée rapidement.

La muqueuse rectale est prédisposée aux processus inflammatoires. L'inflammation aiguë ou chronique provoquée par une constipation persistante, des lésions intestinales, des infections, une intoxication alimentaire ou chimique, la proctologie est appelée proctite.

La proctite aiguë se caractérise par les symptômes suivants:

  • douleur dans le rectum, s'étendant jusqu'au périnée, bas du dos,
  • écoulement de pus et de sang de l'anus,
  • troubles des selles
  • hyperthermie
  • frissons, faiblesse, développement de l'anémie,
  • envie douloureuse d'aller aux toilettes.

Le cidre de douleur dans le cours chronique de la proctite diminue, mais la fatigue, les signes d'anémie augmentent et la qualité de vie se détériore. Le traitement consiste en un traitement anti-inflammatoire et antibactérien, l'élimination des foyers d'infection dans le corps, la normalisation de la nutrition et des selles.

Paraproctite

La proctite non traitée, à laquelle se joint l’inflammation du tissu périphérique, entre dans une maladie appelée paraproctite. À travers les fissures de la muqueuse rectale, l’infection pénètre plus profondément, capturant l’ensemble de la paroi intestinale et la dépassant. Dans la fibre, située près du foyer de la proctite, un processus purulent se forme.

Les manifestations cliniques de la paraproctite dépendent en grande partie de la localisation de l'abcès: sous-cutané, sous-muqueux, pelvien, sciatique ou rectal postérieur. L'intensité de la douleur et d'autres symptômes avec un emplacement différent de l'abcès sera différente.

Les signes courants de paraproctite sont les suivants:

  • une sensation de lourdeur dans le rectum,
  • douleur au fond du canal anal,
  • manque d'appétit
  • troubles du sommeil
  • faiblesse et fatigue,
  • fesses gonflées.

Le principal danger de la paraproctite est l'ouverture d'un abcès dans la cavité abdominale avec le développement d'une péritonite. Un autre moyen de résoudre l'abcès consiste à former une fistule à la surface de la peau dans la région périanale. En raison du risque de complications graves, il est recommandé de traiter chirurgicalement la paraproctite, car les méthodes conservatrices sont inefficaces dans ce cas.

Polypes rectaux

En plus des maladies inflammatoires, la membrane muqueuse du rectum peut produire des tumeurs. Le plus souvent, ce sont des tumeurs bénignes sur les jambes - des polypes. La nature de ces formations n’est pas tout à fait claire. Dans certains cas, la polypose est causée par un facteur héréditaire, et d’autres facteurs favorisant son apparition sont une inflammation chronique de la muqueuse intestinale et un mode de vie malsain.

Les polypes peuvent se développer sur toute la longueur de l'intestin et sont souvent asymptomatiques dans ses parties supérieures. On les trouve généralement lors de l'examen des intestins pour d'autres raisons. Les polypes dans le rectum sont détectés plus rapidement car, atteignant certaines tailles, ils ne peuvent passer inaperçus. Les tumeurs bénignes provoquent une gêne dans la région périanale et peuvent provoquer un écoulement de l'anus.

Les polypes doivent être vérifiés pour la probabilité de malignité, et si le risque est confirmé, ils sont enlevés par la méthode endoscopique. Les polypes sont susceptibles de récidiver, le patient doit donc toujours être inscrit auprès d'un proctologue.

Verrues génitales

Une autre tumeur bénigne du rectum est causée par le papillomavirus et est appelée verrues génitales. Cette croissance, de forme ressemblant à une inflorescence de chou-fleur, affecte non seulement le rectum et l'anus, mais également toute la région inguinale. De nombreux experts attribuent cette maladie aux infections sexuellement transmissibles, car l'infection à HPV se produit principalement lors de relations sexuelles avec une personne malade.

Le virus HPV provoque le cancer de la région génitale de la femme, en particulier le cancer du col utérin. Les condylomes du rectum touchent plus souvent les individus qui pratiquent activement le sexe anal et sont plus fréquents dans un environnement homosexuel.

Les condylomes doivent être enlevés par l’une des méthodes disponibles:

  1. excision chirurgicale
  2. la cryodestruction
  3. laser, onde, coagulation électrique,
  4. cautérisation chimique
  5. mélanger à l'aide de préparations pharmaceutiques (podophylline, Solcoderm).

Il est conseillé de transférer le matériel restant après la procédure d'analyse histologique.

Cancer de l'intestin

L'oncologie intestinale ne peut être attribuée à des maladies rares. Le rectum est un site commun de localisation des tumeurs malignes. Le cancer colorectal est divisé en deux parties: proximal, anal et ampoule, en fonction du service affecté par la tumeur.

Les signes de cancer, comme dans le cas de polypose, n'apparaissent pas longtemps ou ne montrent pas une clinique affaiblie: inconfort, troubles de la défécation, douleur et faible écoulement. Au fur et à mesure que la tumeur progresse, la douleur s'intensifie et un symptôme tel que des selles ressemblant à du ruban adhésif peut apparaître.

Outre les signes locaux, une image typique des patients cancéreux est observée: diminution des performances, fatigue, perte de poids, maladies virales fréquentes. Le niveau actuel des médicaments vous permet de lutter efficacement contre le cancer s'il est détecté à un stade précoce.

Hernie rectale

Une hernie du rectum est appelée son prolapsus ou sortie partielle au-delà de l'anus. Cette pathologie ne met pas la vie du patient en danger, mais provoque des souffrances morales et physiques.

Les prolapsus du rectum se produisent généralement sans douleur ni précurseurs - au moment de la toux, des efforts, des efforts physiques, etc. Les causes de la hernie se trouvent dans les caractéristiques anatomiques et physiologiques du pelvis du patient:

  • insuffisance fonctionnelle du sphincter,
  • os du bassin et du coccyx égarés
  • dolichosigma (côlon sigmoïde long),
  • muscles faibles
  • pression abdominale excessive
  • naissance difficile
  • effort long et fort dans les toilettes,
  • facteurs neurologiques.

Le traitement de cette maladie est chirurgical, en combinaison avec une gymnastique visant à renforcer le plancher pelvien. Selon les indications - traitement médicamenteux.

Selon les statistiques médicales, seul un faible pourcentage de patients proctologiques présentent un risque élevé de pathologies intestinales en raison d'une prédisposition génétique. La grande majorité des patients sont eux-mêmes responsables de la survenue de problèmes et ont toutes les chances de prévenir la maladie en menant un mode de vie sain. Une bonne nutrition et une bonne régulation des selles jouent un rôle décisif dans la prévention des maladies rectales. L'intestin, fonctionnant «comme une horloge», réduit souvent l'incidence de la nature inflammatoire et oncologique.

Les principaux types de maladies et de symptômes

Le plus souvent, le rectum est affecté par de telles maladies:

  1. Fissure rectale Ce problème est l'un des plus courants. Les signes de la maladie sont les suivants:
  • douleur aiguë pendant les selles,
  • la diarrhée
  • constipation
  • saignements pendant les selles,
  • douleur à la couture en position assise.

Pour diagnostiquer une fissure au rectum, un examen médical suffit. En tant que traitement, un médecin peut prescrire des onguents et des suppositoires de guérison. Dans les cas plus avancés, un traitement chirurgical est prescrit au patient.

  1. La paraproctite est une maladie dans laquelle les muqueuses du rectum deviennent enflammées. Symptômes de la paraproctite:
  • constipation sévère
  • fièvre
  • brûlant dans l'anus,
  • matières fécales avec du sang ou du pus,
  • douleur aiguë.

Le traitement le plus efficace est la chirurgie.

  1. Thrombose des hémorroïdes.Ces nœuds sont très douloureux et, lorsqu'ils tombent, ils provoquent beaucoup de symptômes désagréables. Le plus souvent, dans cet état, les patients se plaignent de:
  • la douleur aiguë, qui dépend de la position du corps et augmente avec l’intestin,
  • constipation
  • la formation d'une grosse "bosse" (noeud abandonné).

Pour diagnostiquer cette maladie, il suffit de passer un examen chez un proctologue. Le traitement consiste en la réduction inverse du noeud déchu et en un traitement médicamenteux supplémentaire.

  1. La proctalgie est une douleur récurrente dans l'anus due à des spasmes musculaires qui soutiennent le rectum. Il existe de tels symptômes de la proctalgie:
  • des frissons
  • fièvre
  • mictions fréquentes,
  • détérioration en position assise,
  • Crampes Douleurs aiguës qui se produisent lors d'attaques (principalement la nuit ou le matin).

Comme le montre la pratique, la proctalgie est très difficile à traiter. De plus, les personnes ayant un handicap mental et un état psycho-émotionnel déséquilibré sont plus sujettes à son apparition, car leur maladie survient souvent sur des bases nerveuses.

  1. La coccygodynie est due à un style de vie sédentaire ou à une lésion du coccyx. Ses symptômes sont les suivants:
  • douleur douloureuse en position assise,
  • douleur dans l'anus.

Le traitement de cette maladie est effectué de manière conservatrice. Sa durée devrait être d'au moins six mois.

  1. L'inflammation dans la prostate peut causer une douleur dans l'anus. Les symptômes suivants de cette maladie existent:
  • douleur douloureuse en position assise,
  • constipation fréquente.
  1. L'appendicite enflammée peut causer des douleurs non seulement dans l'abdomen, mais aussi dans le rectum.
  2. Un ulcère au rectum. Cette maladie est inhérente aux jeunes qui ne mangent pas bien ou ne mangent pas de malbouffe. Les symptômes d'un ulcère sont les suivants:
  • douleur rectale
  • sensations de pression dans le bas-ventre,
  • écoulement muqueux de l'anus,
  • formation d'ulcères dans l'intestin.
  1. Un kyste peut être détecté chez les femmes. Les symptômes d'un kyste sont:
  • avec la croissance du kyste, apparaissent des difficultés de défécation,
  • pression dans le rectum
  • excréments en forme de ruban.
  1. Hernie Le plus souvent, il survient chez les hommes après avoir porté ou soulevé des poids. De ce fait, les muscles de leur bassin s'affaiblissent, ce qui entraîne une altération de la rétention du rectum et de son prolapsus.

Les symptômes de hernie suivants sont distingués:

  • Douleur d'aspiration dans le bas de l'abdomen
  • constipation
  • prolapsus rectal,
  • douleur lors des selles.

Pour diagnostiquer une hernie du rectum, un examen numérique et une rectoscopie doivent être effectués. Le traitement devrait être chirurgical.

Symptômes supplémentaires de maladies rectales

Ces maladies du rectum sont moins courantes:

  1. Les hémorroïdes sont une maladie caractérisée par une expansion importante des veines internes de l'intestin et par l'apparition d'hémorroïdes. Ces formations peuvent être à la fois internes et externes.

Les nœuds internes peuvent provoquer des saignements, mais ils ne causent pas de douleur. Les nœuds externes ne saignent pas, mais provoquent une douleur intense chez une personne.

Les principaux symptômes des hémorroïdes:

  • constipation chronique
  • démangeaisons dans l'anus
  • brûlant
  • douleur lors des selles,
  • saignements
  • perte de noeud
  • brouillage des nœuds.
  1. La formation d'hématome périanal. Il se produit quand une veine se rompt dans le rectum. Habituellement, la maladie disparaît après quelques jours sans traitement supplémentaire.
  2. Le cancer colorectal est une tumeur maligne qui se développe dans l'intestin. Les raisons de son apparence peuvent être le tabagisme, l'abus d'alcool, le surpoids et la suralimentation.

Comme toutes les maladies oncologiques, le cancer colorectal a des symptômes prononcés:

  • malaise
  • ballonnements
  • repérer
  • augmentation de la température
  • constipation
  • brûlant
  • douleur sévère au rectum,
  • épuisement du corps,
  • la libération de caillots sanguins,
  • démangeaisons
  • anémie

Pour le diagnostic du cancer colorectal, il est nécessaire de passer une échographie, une tomodensitométrie et une IRM. Le traitement est sélectionné pour chaque patient individuellement, en fonction de la complexité de l'état pathologique du patient.

Expérience professionnelle de plus de 7 ans.

Compétences professionnelles diagnostic et traitement des maladies du tractus gastro-intestinal et du système biliaire.

Quel est le coccyx?

Le coccyx est la dernière partie de notre colonne vertébrale. Il est attaché au sacrum par une articulation semi-mobile et constitue en fait un élément fondamental. C'est-à-dire que chez les animaux, c'est l'os responsable du mouvement de la queue. L'homme n'a pas de queue, mais le coccyx reste.

Cet os est constitué de plusieurs vertèbres caudales que les anatomistes ne séparent pas compte tenu du coccyx dans son ensemble. Avec sa forme, il répète le sacrum, formant la cuvette du bassin humain. Il existe 4 types de configuration coccygienne, de direction et d'angle différents entre le coccyx et le sacrum. On pense que la plupart des cas de douleur idiopathique sont du type 4.

Malgré son origine rudimentaire, le coccyx remplit plusieurs fonctions importantes. De nombreux muscles, ligaments et tendons y sont attachés, formant le plancher pelvien et soutenant nos organes internes. De plus, en position assise, le poids d’une personne est réparti spécifiquement entre le coccyx et l’ischion.

Qu'est-ce que la coccygodynie?

Configuration Coccyx & 4 types

La douleur au coccyx survient généralement après 40 ans et les femmes s'en plaignent beaucoup plus souvent que les hommes. Ce syndrome a des signes caractéristiques:

  • La douleur est localisée à un endroit spécifique: entre les fesses, juste au-dessus de l'anus ou directement dans celui-ci.
  • Toucher le coccyx est palpable ou douloureux.
  • La douleur est aggravée par une position assise prolongée sur des surfaces dures ou immédiatement au lever.
  • En position assise, le soulagement se produit si vous vous penchez en avant
  • La défécation peut être difficile
  • Les femmes ressentent de l'inconfort pendant les rapports sexuels

Douleur dans le rectum - causes

Si une hémorroïde est coincée ou si une thrombose de l'hémorroïde externe se produit, des sensations douloureuses apparaissent. Un sceau peut être détecté dans la zone du canal anal. Il y a la diarrhée ou la constipation. Utilisez une anesthésie locale et ajustez le noeud s'il tombe. Des procédures thérapeutiques et autres sont également indiquées.

Ces douleurs peuvent être sans dommages au canal intestinal. La cause peut être un spasme des muscles anaux. Les symptômes sont des douleurs douloureuses, des douleurs soudaines du rectum, qui ressemblent à des contractions. La douleur est moins si debout. Cela peut être dû à un traumatisme ou à une intervention chirurgicale dans les organes pelviens. Traitement individuel.

Sensation de corps étranger et lourdeur dans l'anus

Les hémorroïdes sont l’une des maladies intestinales les plus courantes. Cela peut causer beaucoup de problèmes et de problèmes. Les sensations désagréables causées par les hémorroïdes entraînent souvent des stress importants et une détérioration de l'état général du corps.

Les principaux symptômes des hémorroïdes sont les démangeaisons et les brûlures, le prolapsus des ganglions du rectum, la douleur ressentie pendant la marche, l’assis, les selles et les saignements anaux.

De nombreux patients se plaignent également d’un symptôme tel que sensation de corps étranger dans l'anus et éclatement désagréable de l'anus. En règle générale, un tel symptôme apparaît avec le prolapsus des hémorroïdes et leur grave inflammation.

L'enflure des ganglions hémorroïdaires remplis de sang peut causer une sévérité sévère et même une envie de déféquer. Parfois, ce symptôme est accompagné d’une douleur qui s’amplifie puis s’affaiblit.

Si ce symptôme est de nature prolongée, la probabilité de thrombose et de violation des nœuds internes est élevée.

La thrombose des ganglions hémorroïdaires externes survient généralement avec des erreurs de régime et un effort physique intense. Une douleur aiguë et une lourdeur dans le rectum, ainsi que des hémorroïdes cyanotiques, sont tous des signes de thrombose.

Les blessures aux nœuds internes sont également le plus souvent provoquées par le non-respect du régime alimentaire. Dans ce cas, leur prolapsus et leur pincement dans l'anus se produisent, ce qui provoque une nécrose et une thrombose. Ceci est accompagné de douleurs éclatantes et d'une sensation d'objet étranger dans l'anus.

Dans le traitement des hémorroïdes et des symptômes de lourdeur dans les intestins, les règles d'hygiène personnelle doivent être suivies. En aucun cas, vous ne devez essayer de pousser indépendamment les nœuds hémorroïdaires enflammés et nécrotiques dans les intestins. Ces problèmes doivent être résolus avec l'aide d'un professionnel qualifié. Afin de ne pas blesser les nœuds et l'anus encore plus, vous devez utiliser du papier toilette et des serviettes.

Avec l'apparition de tels symptômes, la lourdeur intestinale et la constipation devraient être éliminées. Pour cela, les médecins recommandent de prendre divers laxatifs. Les nœuds qui créent une gêne aideront à éliminer les lotions au plomb, divers médicaments anti-inflammatoires. Un blocage présacral avec une solution à 0,25% de novocaïne a un effet positif, après quoi le patient est invité à se coucher.

Dans la thrombose aiguë, le traitement chirurgical est le plus efficace: dissection des ganglions thrombosés et élimination des masses thrombotiques. Un tel traitement vous permet de mettre rapidement le patient sur ses pieds et d’éliminer les fortes douleurs.

Lorsque ce genre de problème apparaît, vous devez suivre un régime strict. Vous ne devriez pas manger d'aliments épicés et salés, d'alcool, de café, de chocolat, d'agrumes. Afin de ne pas provoquer de constipation, vous devez boire beaucoup de liquide.

Autres symptômes et signes d'hémorroïdes:

Douleur au rectum: les principales causes caractéristiques du symptôme et les maladies les plus courantes

Le rectum est la dernière section du tube digestif. Des sensations douloureuses peuvent être provoquées par un certain nombre de conditions pathologiques ayant une étiologie et une gravité différentes. Dans de tels cas, le tableau clinique peut inclure une violation de l'acte de défécation, une obstruction des selles, des flatulences et une variété de sécrétions dans les selles. En outre, il n’est pas rare que la douleur dans le rectum soit associée à des démangeaisons dans l’anneau anal. Avec une longue évolution de la maladie, la faiblesse générale, l'intoxication, l'anémie et le ténesme se rejoignent.

Si une pathologie oncologique est à l'origine de cette pathologie, les organes adjacents peuvent être endommagés pendant la germination de la tumeur. À l'avenir, cela entraînera une miction altérée, une impuissance et un dysfonctionnement du cycle menstruel. Afin de différencier la maladie, un certain nombre d'examens de diagnostic sont nécessaires pour clarifier la pathologie. Cela comprend des tests de laboratoire sur le sang, l'urine et les matières fécales, l'examen aux rayons X avec une solution de contraste, diverses techniques endoscopiques ainsi que la palpation du rectum.

Raisons principales

  • La fissure anale est la plus courante. Les patients atteints de cette maladie remarquent une douleur intense, une sensation de douleur à l'anus. Dans le même temps, on observe des taches de lumière dans les fèces. Des troubles des selles peuvent survenir sous forme de constipation, dans de rares cas, de diarrhée. Lors du traitement initial, le médecin examine l'anus. Dans la plupart des cas, une fissure se situe dans la zone du mur avant ou arrière. Avec une fissure prononcée accompagnée de saignements abondants, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.
  • Dans la région de l'anneau anal, des glandes spéciales sont localisées. Avec leur inflammation, une maladie appelée paraproctite se développe. Le symptôme principal de cette pathologie est une douleur lancinante intense dans le rectum. La maladie se manifeste également par une réaction inflammatoire générale, accompagnée d'un gonflement localisé, d'une rougeur et d'une fièvre. Un examen numérique du passage rectal révèle une formation dense. La tactique thérapeutique principale est la chirurgie.

Sources: womanadvice.ru, natural-medicine.ru, www.gemorrs.ru, zdravotvet.ru, zdorovje.blogspot.ru, gemorstop.ru, ozhivote.ru

Pourquoi les maladies rectales surviennent?

L'emplacement du rectum est la partie postérieure du bassin. En longueur, il atteint environ 15–16 cm. Dans le rectum, plusieurs autres parties sont distinguées:

  • région nadampulaire ou rectosigmoïde,
  • département ampullaire
  • canal anal.

Le rectum a une distribution uniforme des muscles. Il se termine par un canal anal de 2,5 à 4 cm de long, entouré de sphincters internes et externes assurant une fonction de blocage. PC est conçu pour éliminer les matières fécales - les aliments transformés du corps. Dans cette section, ils s'accumulent, s'épaississent et sont retenus par les sphincters. En raison de sa structure, cet organisme est sujet aux blessures et aux maladies diverses. Raisons de leur développement:

  • constipation chronique
  • diabète sucré
  • Troubles du système immunitaire
  • prédisposition génétique
  • intoxication alimentaire
  • infections intestinales
  • nutrition déséquilibrée
  • allergie alimentaire
  • utilisation à long terme d'antibiotiques,
  • irritation mécanique des muqueuses,
  • en surpoids
  • mauvaises habitudes
  • un mode de vie sédentaire qui viole le flux veineux,
  • une histoire de varices,
  • dysbiose, muguet,
  • pauses pendant l'accouchement chez les femmes,
  • infections génitales.

Symptômes de la maladie rectale

Pour chaque maladie du rectum, certains symptômes sont caractéristiques. Selon eux, le médecin différencie la pathologie et établit un diagnostic préalable. Un certain nombre de signes communs caractéristiques de toute maladie de cette partie de l’intestin peuvent être à l’origine des problèmes du rectum. Liste des symptômes:

  • Grondement dans l'abdomen, flatulences. Ils résultent de l'accumulation de gaz dans l'intestin, ce qui est typique de l'irritation du PC.
  • Violation du processus d'excréments. Une personne peut se plaindre de ténesme - fausse envie de déféquer. Ces déviations sont notées avec colite ulcéreuse, irritation du côlon, rectite.
  • Douleur abdominale. Il fait mal, crampes, terne ou forte. Il survient avec une tumeur cancéreuse, une proctite, des hémorroïdes, des polypes, une fissure anale, une paraproctite.
  • Plénitude dans les intestins. Il est noté avec les tumeurs, le prolapsus du PC.

Le tableau clinique des maladies de cet intestin chez les femmes est quelque peu différent, en raison des différences de localisation de leurs organes pelviens. La sensation de plénitude s'étend non seulement à l'anus, mais également au vagin: la douleur apparaît lors des rapports sexuels. En raison de ces caractéristiques, la maladie peut être confondue avec la pathologie des organes génitaux féminins. Les symptômes restants de la maladie rectale chez les femmes coïncident avec les signes caractéristiques des hommes. En plus de ceux énumérés, ils comprennent également:

  • incontinence fécale
  • changement de forme et de consistance de la chaise,
  • écoulement de l'anus après la défécation, y compris des traînées de sang.

Classification

Pour faciliter le diagnostic et la mise en place d'un schéma thérapeutique adéquat, les médecins ont réparti toutes les maladies liées à la PC en plusieurs groupes. Le critère de classification est la cause du développement de la maladie. À son compte, se distinguent:

  • processus inflammatoires dans les intestins - paraproctite et proctite,
  • formations tumorales - polypes, condylomes et cancers,
  • lésion de la muqueuse rectale - lésions ulcéreuses, hernies, fissures anales, kystes,
  • maladie vasculaire - hémorroïdes.

Comment se manifeste la maladie rectale chez les femmes et les hommes

Outre les symptômes spécifiques des lésions PC, des signes d'intoxication générale peuvent apparaître chez les hommes et les femmes. Dans les processus inflammatoires sévères, la température augmente, des douleurs musculaires, une faiblesse générale, une perte d'appétit sont notées. Les formes chroniques de maladies ne sont accompagnées de tels symptômes que lors d'exacerbations. Pour différencier une maladie du rectum et de l’anus d’une autre, il est nécessaire de connaître leurs signes et leurs causes caractéristiques.

La rectite est une inflammation de la membrane muqueuse du PC. Elle est causée par des facteurs généraux ou locaux. Ces derniers incluent les lésions mécaniques, l'introduction de solutions froides ou chaudes dans l'anus, le passage de l'infection par les organes voisins et les néoplasmes de l'intestin. Les causes courantes de la proctite sont:

  • troubles de l'alimentation
  • troubles de la motilité intestinale,
  • l'abus d'alcool, d'aliments épicés ou épicés,
  • maladies auto-immunes
  • infections du tube digestif
  • des troubles de l'innervation ou de l'irrigation sanguine de l'intestin inférieur.

Un symptôme caractéristique de la proctite est une gêne lors des mouvements intestinaux. Sur leur fond, il y a des envies fréquentes de vider les intestins, des démangeaisons et une sensation de corps étranger dans l'anus. La rectite provoque un certain nombre de symptômes désagréables:

  • douleur au bas ventre et à l'anus (elle diminue après les selles),
  • la diarrhée
  • l'apparition dans les matières fécales de mucus et de traînées de sang,
  • fausse envie de faire ses besoins.

Fissure anale

Ce qu'on appelle des défauts dans la paroi de l'anus. Ils ont une forme ovale ou linéaire et peuvent atteindre jusqu'à 1 à 2 cm de longueur.

  • colite
  • les hémorroïdes
  • constipation chronique
  • thrombose d'hémorroïdes.

Au fil du temps, la fissure anale se régénère et est remplacée par du tissu conjonctif. Ainsi, le défaut devient plus grave et se transforme en une forme chronique. Les symptômes indiquent des fissures fraîches dans l'anus:

  • la coagulation du sang (l'apparition de quelques gouttes de sang après la défécation),
  • sensation de brûlure et sensation de plénitude dans l'anus,
  • douleur aiguë pendant et après les selles,
  • spasmes du sphincter anal,
  • douleur irradiant dans le sacrum, le périnée et les organes génito-urinaires.

Prolapsus rectal

Si l'intestin dépasse l'anus, les médecins diagnostiquent son prolapsus. Les causes de cette déviation sont les processus inflammatoires dans le rectum, les hémorroïdes. Le tableau clinique dépend du stade de la maladie:

  1. Le premier Seule la muqueuse tombe lors de la défécation, après quoi le PC se fixe.
  2. Le second. Le prolapsus est noté non seulement lors des selles, mais également lors des efforts physiques. A ce stade, le patient doit ajuster lui-même l'intestin.
  3. Le troisième. La perte se produit même après le moindre effort physique en position verticale. L'intestin tombe immédiatement après la réduction.

Un prolapsus fréquent provoque des saignements et des douleurs à l'anus. Des ulcérations peuvent apparaître dans l'intestin. En plus de ces signes, le patient présente les symptômes suivants:

  • mictions fréquentes
  • douleur dans le bas-ventre,
  • sensation d'un objet étranger dans l'anus,
  • écoulement de mucus de l'anus,
  • faux désirs pour les selles.

Le cancer est la maladie PC la plus grave et la plus dangereuse. C'est une tumeur maligne, qui pendant longtemps ne se fait pas sentir. Le néoplasme ne provoque les symptômes suivants chez une personne que dans les grandes tailles:

  • constipation
  • saignements de l'anus,
  • inconfort dans l'anus,
  • fèces de ruban
  • des impuretés de sang et de mucus dans les selles,
  • baisse de performance
  • fatigue
  • perte de poids
  • maladies virales fréquentes.

Les principales causes de cancer dans cette partie de l'intestin sont l'hérédité, les changements liés à l'âge, l'exposition à l'alcool et au tabac, la constipation chronique et la dysbiose. Le facteur de risque est l'absorption excessive de viande et d'aliments gras. Les conditions précancéreuses menant au cancer incluent:

  • La maladie de Crohn
  • polypose intestinale
  • colite ulcéreuse.

Les verrues génitales sont un autre type de tumeur. Le papillomavirus humain en est la cause. Si le patient l’a rencontré au moins une fois, ce virus restera dans le corps toute sa vie et, dans le contexte d’une immunité affaiblie, se fera sentir. Les condylomes sont des excroissances ressemblant à la forme d'inflorescences de chou-fleur. Ils apparaissent non seulement dans le rectum, mais dans toute la région inguinale.

Outre le cancer et les verrues génitales, il existe des tumeurs sous la forme de polypes - des tumeurs bénignes sur les jambes. La polypose est plus souvent causée par l'hérédité, une inflammation intestinale chronique et un mode de vie malsain. Selon la structure, les polypes sont fibreux, adénomateux, villeux et mélangés. Peu importe le type, ils provoquent les symptômes suivants:

  • selles douloureuses
  • saignements de leur anus,
  • constipation
  • sensation d'un objet étranger dans l'anus.

Ainsi, en médecine, on appelle l'expansion du caverneux PC Taurus. Selon les hémorroïdes enflammées, les hémorroïdes peuvent être internes et externes. La principale cause de cette maladie est une charge accrue sur la région pelvienne, causée par:

  • constipation chronique
  • travail physique dur
  • prendre des plats tranchants et ennuyeux
  • abus d'alcool
  • travail sédentaire,
  • grossesse répétée.

Les hémorroïdes se produisent souvent sous une forme chronique. Avec une inflammation des noeuds internes, des saignements hémorroïdaires peuvent se développer. Les externes ne saignent pas, mais thrombose, ce qui provoque de fortes démangeaisons et des douleurs dans l'anus. Autres signes caractéristiques d'hémorroïdes:

  • palpation des noeuds dans la région anale,
  • la sécrétion de mucus de l'anus,
  • rareté des selles,
  • prolapsus d'hémorroïdes
  • douleur lors des selles,
  • flatulences
  • des fissures dans l'anus.

Des complications

Les complications possibles de ces maladies dépendent de la rapidité du traitement commencé et de la gravité de la maladie elle-même. Chaque pathologie du rectum est dangereuse pour le développement de certaines conséquences:

  • Proctite. Il peut provoquer une déshydratation, une paraproctite, des fistules rectales, une colite, une sigmoïdite, un rétrécissement du rectum, des ulcères, une pelviopéritonite, des néoplasmes malins.
  • Paraproctite. Cause une percée d'abcès spontané, une péritonite, une propagation de l'infection aux organes voisins: utérus, vagin, urètre, uretères.
  • Proctalgie La pathologie est temporaire, donc, ne provoque pas de complications graves.
  • Des fissures dans l'anus. Si elles ne sont pas traitées, elles entraînent des hémorroïdes, une proctite et une paraproctite.
  • Prolapsus du rectum. Il peut provoquer une inflammation ou une atteinte, une érosion et une ulcération de la muqueuse, des saignements, une expansion des veines hémorroïdaires, l'apparition de néoplasmes.
  • Cancer Cela se produit souvent avec des complications, telles que l'invasion de la tumeur dans les organes voisins, la paraproctite purulente, la cellulite de la région pelvienne ou l'espace rétropéritonéal.
  • Condylomes La présence prolongée de tumeurs sur la muqueuse peut provoquer un carcinome épidermoïde.
  • Les polypes Ils provoquent des saignements anaux, le cancer, une obstruction intestinale.
  • Les hémorroïdes. Cela peut entraîner une anémie, une insuffisance du sphincter anal, des déchirures anales, une atteinte des hémorroïdes et leur nécrose, une rupture des veines.

Diagnostics

Les maladies à PC étant nombreuses, la proctologie utilise un vaste arsenal de méthodes de diagnostic. Les plus précis parmi eux sont les suivants:

  • La rectoscopie Il s’agit d’un examen visuel de la muqueuse intestinale dû à l’introduction d’un dispositif optique dans sa cavité. Il est utilisé pour détecter les ulcères, les tumeurs, les polypes.
  • Analyse fécale. Il est nécessaire de déterminer la nature du processus pathologique et l'état fonctionnel du tractus gastro-intestinal.
  • Culture bactériologique de matières fécales, frottis du canal anal. Ces études sont menées pour identifier l'agent causal de la maladie.
  • Biopsie de la muqueuse. Détermine le type de tumeur - bénigne ou maligne.
  • Coloscopie Un coloscope est introduit dans la lumière de l'intestin inférieur - un tube flexible. Avec son aide, les formations tumorales sont détectées.
  • Irriographie. Il est effectué pour évaluer le degré de perméabilité du PC.
  • Photoradiographie. Utilisé pour étudier les processus à courant rapide, c.-à-d. circulation sanguine dans la zone PC.
  • Échographie Vous permet de déterminer la localisation du processus pathologique et d'étudier en détail les changements dans l'organe affecté.

Comment traite-t-on la pathologie rectale?

Le traitement est effectué dans plusieurs directions. Le principal est le traitement etiotropique, c.-à-d. éliminer la cause de la maladie. En outre, un traitement symptomatique est effectué, ce qui réduit la gravité des symptômes de la pathologie. Le choix du schéma thérapeutique dépend du type de pathologie et de la gravité de son évolution. C'est différent pour différentes maladies: