Ascite

Peut-on guérir l'ascite?

Les diurétiques sont activement utilisés pour traiter l’hydropisie abdominale. Un diurétique pour ascite aide à soulager de manière significative l’état du patient, mais ils ne sont pas en mesure d’éliminer complètement le liquide dans l’abdomen. Et tout cela parce que la complication décrite est secondaire, il est impossible de vaincre l'hydropisie de l'abdomen sans éliminer la cause fondamentale. Le liquide s'accumulera constamment dans le péritoine et provoquera une aggravation des symptômes généraux.

Tous les médicaments diurétiques pour l'ascite peuvent être prescrits au stade du diagnostic, dans le but de faciliter le bien-être du patient et de faire partie d'un traitement global de la maladie, qui est devenue la cause fondamentale du développement d'une complication dangereuse.

Le choix du diurétique en ascite dépend également de ce qui a donné l'impulsion au développement de l'hydropisie. La pathologie provoquée peut:

  1. Insuffisance cardiaque.
  2. Cirrhose du foie.
  3. Maladies oncologiques.
  4. Insuffisance rénale.

Diurétiques pour ascite dans l'insuffisance cardiaque

Lorsque l’hydropisie apparaît sur fond d’insuffisance cardiaque, en plus d’augmenter la circonférence de l’abdomen, un œdème apparaît également aux chevilles. À mesure que la maladie progresse, ils peuvent atteindre les genoux. Des diurétiques correctement choisis pour l'ascite et l'insuffisance cardiaque réduisent considérablement la charge sur le cœur, réduisent la pression qui se forme à l'intérieur du péritoine.

Selon la gravité de la maladie sous-jacente, on prescrit au patient des comprimés ou des injections intramusculaires. Dans ce cas, la préférence est donnée aux médicaments thiazidiques, parfois combinés à des diurétiques de l'anse (furosémide, acide éthacrylique, bumétonide ou torasémide). Veuillez noter que le furosémide réduit le stress dans le ventricule gauche du cœur. Ce diurétique est donc prescrit lorsque la pathologie décrite est détectée.

Diurétiques pour ascite avec cirrhose

Lorsque la cirrhose se développe, l'organe malade n'est pas en mesure de filtrer la quantité de sang requise. C'est pourquoi une grande quantité d'ultrafiltrat s'accumule dans la cavité abdominale. Il contient une fraction liquide, de sorte qu'il s'infiltre facilement à travers les parois des vaisseaux sanguins. Le volume de liquide dépend de la gravité de la maladie. Dans les cas graves, il peut atteindre 30 litres. La moitié de ces patients décèdent, l'issue fatale se produit assez rapidement, les diurétiques qui aident à réguler le métabolisme des sels d'eau aident à le prévenir. Dans une telle situation, les diurétiques d'ascite sont prescrits de manière à permettre un retrait contrôlé du liquide du corps. La norme admissible est de 1 kg par jour (avec œdème visible) et de 0,5 kg (en l'absence d'œdème visible).

Veroshpiron est le médicament de première ligne, mais avec une ascite prononcée, il peut être inefficace. Son action ne commence que le troisième jour après la prise de la pilule. Avec une ascite rapide, chaque minute est importante; par conséquent, souvent avec une cirrhose, Veroshpiron est prescrit en association avec le furosémide ou tout autre diurétique de l'anse. La dose de comprimés ou d’injections est calculée très soigneusement. Le patient doit être orienté vers un calcul quotidien du volume d'urine excrétée et des indicateurs de pesée (avec le bon dosage, le patient ne doit pas perdre plus de 3 kg de poids par jour). Il est impossible d'utiliser un diurétique seul avec une ascite, car chez soi il est impossible de contrôler le niveau d'électrolytes dans le sérum sanguin. Et c'est très important.

Vous ne pouvez pas prendre Veroshpiron pendant la grossesse et l'allaitement. Pendant cette période, vous devriez abandonner complètement la prise de diurétiques de première intention, préférant les diurétiques de l'anse.

Principes de traitement de l'ascite dans la cirrhose

La maladie nécessite une intervention médicale à un stade précoce pour prévenir le développement d'autres complications.

Déterminer comment traiter l'ascite dans la cirrhose sera en mesure de spécialiste qualifié après analyse et autres examens du patient. Il est important d'éliminer l'excès de liquide de la cavité abdominale et d'améliorer l'état du tissu hépatique. Pour empêcher la maladie de se reproduire, la prescription de médicaments est nécessaire. La gravité de la maladie, ainsi que l'état du patient malade, sont pris en compte.

La cirrhose du foie, l'ascite, dont le traitement vise à éliminer les symptômes, commence par l'observance du repos au lit et du régime alimentaire, qui est l'une des conditions essentielles au succès du traitement de la pathologie. Avec l'ascite, vous devez suivre le régime suivant:

  • réduire la consommation d'eau et de boissons à deux litres par jour,
  • dans l’alimentation du patient, la consommation de sel doit être limitée ou éliminée complètement,
  • exclure du menu du patient les aliments épicés, en conserve, gras et fumés, les champignons, les produits à base de farine de froment, ainsi que le café et les boissons alcoolisées,
  • le régime alimentaire devrait comprendre des céréales, des produits laitiers, du poisson, de la viande de volaille ou de lapin, des bouillons faibles en gras, des viennoiseries à base de farine de seigle, des décoctions de baies,
  • les œufs peuvent être consommés sous forme d'omelette, mais pas plus d'une fois tous les 3-4 jours,
  • vous pouvez inclure de la crème sure faible en gras dans le régime alimentaire, mais en quantité de plusieurs cuillères à thé par semaine,
  • il est nécessaire d'établir un régime dans lequel les repas seront fréquents, mais en petites quantités.

Possibilité et limite du traitement médicamenteux

Pour comprendre comment guérir l'ascite dans la cirrhose, le médecin prescrit des tests de laboratoire au patient. Une fois le diagnostic établi, les médicaments sont prescrits.

La nomination d'un spécialiste comprend la prise de diurétiques pouvant éliminer le liquide accumulé dans le corps. Mais en plus des diurétiques, avec une formation abondante de liquide dans la cavité péritonéale, d'autres groupes de médicaments sont prescrits:

  • des agents qui renforcent les parois vasculaires,
  • des fonds qui améliorent le système circulatoire,
  • agents antibactériens qui empêchent le développement de maladies bactériennes.

Paracentèse dans l'ascite

Si les médicaments n’aident pas et que l’ascite continue à se développer, le patient subit une procédure de paracentèse. Une ponction abdominale est réalisée sous anesthésie générale. Il est permis de traiter l'ascite avec cette méthode dans les cas extrêmes, car cette procédure peut entraîner l'apparition d'une fièvre.

La paracentèse vous permet de retirer le liquide de la cavité péritonéale. Mais le maximum peut être enlevé pas plus de 5 litres en une seule opération. Comment traiter la cirrhose du foie avec une ascite si la formation de fluide se poursuit après une paracentèse? Si nécessaire, un traitement chirurgical est effectué plusieurs fois à intervalles de plusieurs jours afin de vider complètement la cavité péritonéale de l'eau.

Peut-on guérir de la pathologie?

Vous ne pouvez pas commencer la maladie, sinon les conséquences peuvent être tristes. L'ascite dans la cirrhose du foie, dont le traitement est nécessaire pour arrêter l'augmentation du péritoine en raison de la grande quantité de liquide, nécessite une intervention médicale.

Pour arrêter ce processus, il est nécessaire de restaurer le tissu hépatique. Il est impossible de guérir complètement la cirrhose, mais il est possible de ralentir la progression de la maladie.

Plus le stade de la cirrhose est avancé, moins le traitement est efficace. Une option pour traiter une maladie mortelle est la greffe de foie.

Le pronostic de l'ascite dépend de plusieurs facteurs:

  • le volume de fluide formé dans la cavité abdominale,
  • traitement en temps opportun
  • stade de développement de la cirrhose.

Conclusion

  1. Il est impossible de se débarrasser complètement de l'ascite avec une cirrhose du foie. Mais vous pouvez améliorer l'état du patient.
  2. Le traitement doit être instauré le plus tôt possible et une paracentèse doit être réalisée si nécessaire.
  3. Dans le traitement de la maladie, le régime et le régime alimentaire du patient revêtent une grande importance, ce qui empêche le développement ultérieur de la maladie.

2 janvier 2012 | Publié par admin

Ascite - accumulation pathologique de liquide dans la cavité abdominale. Normalement, la présence d'une certaine quantité de liquide séreux dans l'espace situé entre les boucles de l'intestin, d'autres organes de la cavité abdominale, leur permet de se déplacer librement et de revenir librement à leur position initiale. Ce fluide est produit et absorbé par le péritoine, qui ressemble à une coquille mince et enveloppe les organes de la cavité abdominale en organisant son espace.

Dans le processus de diverses maladies, le mécanisme établi peut être perturbé, le fluide provient également d'autres sources, son absorption inverse ne se produit pas, ce qui provoque une ascite.

Un traitement réussi de l'ascite avec des remèdes populaires est possible à condition que la maladie sous-jacente soit traitée et que sa forme ne soit pas résistante. Si l'ascite est une complication du cancer en phase terminale ou de la cirrhose, les traitements conservateurs sont inefficaces.

Causes de l'ascite

La raison la plus commune est la cirrhose. La cirrhose devient le résultat de l'hépatite virale (en particulier C et B), de l'alcoolisme, de l'intoxication par des poisons. Parfois, la cirrhose peut se développer spontanément, pour une raison inconnue - la cirrhose biliaire primitive.

Lésions du péritoine: tumeurs, infection par la tuberculose, métastases dans le péritoine des tumeurs d'autres organes.

Insuffisance cardiaque sévère, pouvant être la conséquence d'un infarctus du myocarde, d'une myocardite (inflammation du muscle cardiaque), de malformations cardiaques congénitales ou acquises, d'un développement cardiaque pulmonaire (dû à une maladie pulmonaire).

L'insuffisance rénale chronique entraîne une diminution de la quantité de protéines dans le sang, sa pression oncotique diminue et le plasma circule à travers les parois des vaisseaux sanguins vers les tissus environnants, puis dans la cavité abdominale. De plus, l'échange d'électrolytes est perturbé.

Manifestations de l'ascite

Un patient présentant une ascite modérée présente souvent un œdème concomitant des membres inférieurs, une poitrine hypertrophiée, une hernie inguinale, fémorale et ombilicale. Des brûlures d'estomac, un essoufflement, une lourdeur abdominale et des troubles des selles peuvent le déranger. Ces symptômes de l'ascite sont présents à condition que la pathologie se développe progressivement, sur plusieurs semaines ou plusieurs mois.

L'abdomen avec ascite est agrandi et a une forme différente selon le stade. Avec une ascite modérée, non stressée, l'abdomen rempli de liquide s'affaisse légèrement, les veines de la paroi abdominale sont dilatées. En position couchée, l'estomac est aplati sur les côtés, mou (ventre de grenouille). Un symptôme caractéristique des fluctuations est noté: avec une légère poussée de l'abdomen sur le côté, une onde de fluide de réponse apparaît de l'autre côté.

Avec une ascite intense, le ventre est rond, la peau est lisse, brillante et tendue. Il est possible que la peau du sac ombilical de la hernie s'amincisse et se rompt avec l'écoulement d'une certaine quantité de liquide d'ascite. Le patient peut être dans un état grave, avec une insuffisance respiratoire et cardiaque grave, ce qui est une indication de la laparocentèse immédiate.

Souvent, le liquide ascitique s'infecte spontanément, ce qui conduit à une péritonite, avec le développement d'une maladie potentiellement mortelle. Une infection est indiquée par une forte augmentation de la température corporelle et des douleurs abdominales.

Étapes de l'ascite

  1. Ascite transitoire - la quantité de liquide jusqu'à 400 ml n'est pas déterminée visuellement. A ce stade, l'ascite répond très bien au traitement, qui ne peut être limité que par le régime alimentaire et l'observance du régime sel-eau.
  2. Modéré - l'abdomen est mou, peut être bien traité avec des diurétiques, une perfusion d'albumine, à condition que la maladie sous-jacente soit traitée. Parfois, il devient nécessaire d’utiliser une laparocentèse (ponction de la cavité abdominale) et d’enlever une petite quantité de liquide.Lorsque cette procédure est malmenée, l’étape suivante de l’ascite se développe rapidement et une insuffisance rénale secondaire peut survenir.
  3. Ascite tendue (résistante) - une grande quantité de fluide (jusqu'à 20 litres), résistant au traitement. Chaque jour, le patient perd moins de 200 ml de liquide, éventuellement une augmentation rapide du volume de liquide dans la cavité abdominale (poids du patient, volume abdominal). Pour le traitement de l'ascite à ce stade, la laparocentèse est presque toujours utilisée comme l'une des méthodes de traitement complexe.

Il convient de noter que les stades de l’ascite peuvent également être considérés comme des options cliniques car, en fonction de l’évolution de la maladie sous-jacente, le taux de développement de l’ascite peut être différent.

Régime alimentaire pour ascite

L'ascite n'étant pas une maladie indépendante, mais une complication de la principale, il convient de prendre en compte les causes et le mécanisme de sa survenue lors de la prescription d'un régime alimentaire pour l'ascite. Il n’est pas toujours possible de combler un déficit en protéines, il suffit de l’introduire dans le régime alimentaire. Par exemple, dans la cirrhose, une augmentation de l'apport en protéines peut provoquer une intoxication à l'ammoniac et un coma. Cependant, le besoin de reconstituer la quantité d'albumine dans le sang est élevé. Dans ce cas, recourir à l'administration intraveineuse de solutions d'albumine. La rétention de fluide dans les espaces intercellulaires et sa sortie du lit vasculaire (c'est-à-dire la formation d'un œdème) est facilitée par le sel. À la lumière de cela, un régime sans sel est conseillé. La graisse dans le régime alimentaire d'un patient souffrant d'ascite devrait être une quantité modérée ou réduite, de préférence d'origine végétale. La quantité de glucides doit être limitée, en tenant compte de leur composition qualitative dans le régime: les glucides complexes (légumes, fruits, céréales) sont préférés. La consommation de liquides est limitée à 750-1000 ml par jour.

Les aliments recommandés pour les ascites de différentes étiologies sont les suivants: viande maigre (dans la quantité indiquée par le médecin), poisson, fromage cottage, céréales, légumes, fruits, légumes verts. Les aliments doivent être cuits à la vapeur et bouillis dans de l'eau sans ajouter de sel. Les fruits doivent être consommés sous forme de gelée, de compote de fruits, comme garniture pour les casseroles. Légumes - bouillis, cuits au four, cuits. Soyez attentif à la liste des fruits et légumes pour l'insuffisance rénale: dans ce cas, l'ail, le chou blanc et le chou-fleur, les épinards sont interdits. Dans ce cas et dans d’autres cas, le radis, l’oseille, les légumineuses, le raifort devraient être exclus.

Dans tous les cas, l’ascite exclut l’alcool, le thé fort et le café. Les épices, les assaisonnements, les marinades, les sauces épicées et aigres sont également inacceptables.

Traitement de l'ascite avec des méthodes alternatives

Rappelez-vous toujours que vous ne pourrez guérir l'ascite que si vous prenez en charge le traitement de la maladie qui l'a provoquée. Habituellement traitement d'ascite traditionnel vise à éliminer l'excès de liquide de la circulation sanguine. Dans ce cas, le liquide de la cavité abdominale a tendance à retourner dans les vaisseaux pour compenser la perte. Pour cela, les décoctions et les frais diurétiques sont largement utilisés. Surtout, n'oubliez pas de compenser la perte de potassium en prenant des décoctions de fruits et de légumes, ou en les utilisant bouillies ou cuites au four.

Recette 1. Les gousses de haricot sont un excellent diurétique.

Pour préparer un bouillon, vous aurez besoin des enveloppes de douze à quinze gousses. Mettez-le dans un litre d'eau, faites bouillir pendant 10 minutes, insistez pendant 20 minutes, filtrez.

Prenez la première portion du bouillon à 5 heures du matin ou plus tôt, 200 ml, la seconde demi-heure avant le petit-déjeuner, 200 ml, la troisième demi-heure avant le déjeuner, 200 ml, le volume restant à votre discrétion mais au plus tard à 20 heures. Ne buvez pas d'autres liquides pendant le traitement. S'il n'y a pas d'effet pendant trois jours, changez le médicament.

Recette 2. Thé à la vitamine avec un léger effet diurétique, en complément de la pharmacothérapie.

Sécher, broyer et mélanger une quantité égale de composants: feuilles d’airelles, églantier, feuilles de cassis et feuilles de framboisier.Un demi-verre du mélange versez 250 ml d’eau bouillante, faites bouillir pendant 10 minutes et insistez 20 minutes avec le couvercle fermé. Strain.

Prenez l’infusion après le dîner au lieu de thé, si nécessaire, divisez-la en deux doses.

Recette 3. Le thé diurétique, un traitement populaire pour l'ascite.

Moudre des parties égales d'herbe de hernie, de feuilles de busserole, laisser sécher à l'air et mélanger. Placez le mélange fini dans un plat en verre avec un couvercle étanche.

Un demi-verre du mélange verser 250 ml d'eau, faire bouillir pendant 15 minutes, filtrer. Prenez le thé à jeun, une demi-heure avant le petit-déjeuner.

Recette 4. Feuilles de bouleau et prêle comme diurétique.

Les ingrédients séchés - feuilles de bouleau et herbe de prêle - se mélangent dans des proportions égales. Faites infuser un demi-verre du mélange avec un demi-litre d'eau bouillante tous les jours et laissez reposer 15 minutes. Strain et prendre comme un diurétique. Buvez ce thé vers 5 heures du matin - à ce moment-là, les reins sont les plus actifs.

Recette 5. Thé au rein, en traitement d'entretien de l'ascite.

Mélanger en 3 parties: baies de genièvre, églantier, prêle des prés, tilleul, sureau.

Mélanger en 1 partie: ortie, menthe poivrée.

Combinez les deux mélanges, mélangez bien.

Un demi-verre de recueil verser 500 ml d'eau, faire bouillir pendant 20 minutes à feu doux, filtrer.

Boire une décoction le matin pendant un tiers de verre entre les repas.

Recette 6. La décoction d'abricot comme source de potassium lors de l'utilisation de diurétiques.

Vous pouvez préparer une décoction d'abricots frais ou secs. Un verre d'abricots, placez un litre d'eau, laissez bouillir pendant 40 minutes. Boire 250-400 ml de décoction par jour, le reste du liquide doit être constitué de diurétiques.

Recette 7. Décoction de persil pour éliminer l'excès de liquide des tissus.

Faites bouillir le persil frais pendant une demi-heure dans de l'eau: 300 grammes de persil - un litre d'eau. Filtrer le bouillon et prendre une demi-tasse toutes les heures dans la première moitié de la journée jusqu'à ce que le liquide s'épuise. Continuer le traitement pendant trois jours.

Recette 8. Faire suer le thé comme adjuvant pour l'excrétion de liquide.

Moudre et mélanger des parties égales d'herbe de tilleul et d'herbe à pied jaune. Un demi-verre de matière première, versez 400 ml d'eau, faites bouillir à feu doux pendant 10 minutes. Filtrer le bouillon et bien boire au chaud quatre fois par jour.

Assurez-vous de contrôler la quantité de liquide bue par jour: elle ne doit pas dépasser un litre, en tenant compte de tous les thés et décoctions médicinaux.

Prévention de l'ascite

La prévention des maladies du foie - hépatite, cirrhose alcoolique, intoxication - est le principal maillon de la prévention de l’ascite. Une fois par an, vous devez passer un test de détection des anticorps anti-hépatite C et B, en particulier si vous n'avez pas de partenaire sexuel régulier, travaillez dans le domaine médical, si vous êtes un donneur de sang et si vous avez subi une intervention chirurgicale.

L’abus d’alcool - concept vague pour l’homme moyen - conduit à une insuffisance hépatique et à une cirrhose, dont le symptôme est l’ascite. Il suffit de savoir qu'une bouteille de bière par jour bue en moyenne pendant deux ans est une dose suffisante pour que ces conséquences se développent.

Le traitement opportun de l'insuffisance cardiaque empêche le développement de l'ascite. Une personne qui a survécu à une crise cardiaque est obligée de prendre des médicaments d’entretien pendant le reste de sa vie. Seule cette mesure permettra d’éviter les complications, notamment l’ascite.

h3 style = "text-align: justifier,"

L'ascite ou "l'hydropisie populaire de l'abdomen" n'est pas une maladie séparée. L'accumulation d'épanchement dans la cavité péritonéale avec une augmentation subséquente de l'abdomen est l'une des manifestations de la décompensation des mécanismes d'adaptation du corps humain.

Dans l'évolution clinique de diverses maladies, l'ascite est considérée comme un symptôme régulier et la conséquence de violations ou d'une complication grave. Une ascite avec cirrhose survient chez 50% des patients dans les 10 ans, et l’une des causes de cette maladie est les de tous les cas d’hydropisie.

Étant donné que la plupart des cas de cirrhose du foie sont associés à l’alcoolisme et touchent les hommes (75 à 80%), l’ascite est plus souvent observée chez les hommes de sexe plus fort.

Il est presque impossible de guérir l’ascite, car il n’existe aucun médicament à action radicale qui puisse restaurer le métabolisme perturbé par la cirrhose. Un malade est obligé de composer avec un excès de liquide pour le reste de sa vie.

Pendant longtemps, le rôle principal dans la pathogenèse des ascites contre la cirrhose du foie a été attribué à deux types de modifications:

  • augmentation de la pression dans la veine porte (hypertension portale), qui s'étend à l'ensemble du réseau veineux et lymphatique régional,
  • une nette diminution de la fonction hépatique dans la synthèse des protéines en raison du remplacement d'une partie des cellules par du tissu fibreux.

En conséquence, les conditions nécessaires à la sortie de la partie liquide du sang et du plasma apparaissent dans les vaisseaux de la cavité abdominale:

  • augmente significativement la pression hydrostatique, ce qui comprime le fluide,
  • la pression oncotique diminue, ce qui est principalement soutenu par la fraction albumine des protéines (de 80%).

Dans la cavité abdominale, il y a toujours une petite quantité de liquide pour empêcher le collage des organes internes, le glissement intestinal. Il est renouvelé, l'excès est absorbé par l'épithélium. Avec la formation d'ascites, ce processus s'arrête. Le péritoine n'est pas capable d'absorber de grands volumes.

La sévérité de l'ascite dépend entièrement du degré de perte d'hépatocytes. Si vous présentez une hépatite (inflammation), vous pouvez espérer que le processus sera supprimé et que toutes les fonctions seront restaurées. Des sections de tissu cicatriciel cirrhotique ne pourront plus se transformer en cellules hépatiques. Les mesures thérapeutiques ne prennent en charge que le stock d'hépatocytes restant et compensent les fonctions perdues. Sans traitement constant, le patient ne peut pas vivre.

Les mécanismes de l'ascite rénale et cardiaque dans la cirrhose compliquent considérablement la pathologie

Des causes supplémentaires apparaissent en réponse à une diminution du volume sanguin circulant:

  • le mécanisme de compensation du manque d'oxygène dans les tissus (libération d'hormone antidiurétique et d'aldostérone) est activé, ce qui contribue à la rétention de sodium, respectivement, conformément aux lois de la chimie, de l'eau est fixée à ses molécules,
  • l'hypoxie du muscle cardiaque (myocarde) augmente progressivement, la force d'éjection du sang diminue, ce qui entraîne une stagnation de la veine cave inférieure, un gonflement des jambes dû à une rétention de sang à la périphérie.

Les scientifiques modernes considèrent que l'hypertension portale, les perturbations de l'hémodynamique et la régulation neurohormonale sont des facteurs déclencheurs du développement de l'ascite. Les troubles pathogénétiques sont considérés comme une combinaison de différents niveaux d'un processus progressif. Toutes les raisons ci-dessus sont classées comme systémiques ou générales. Mais une plus grande importance est attachée aux facteurs locaux.

  • augmentation de la résistance vasculaire dans les lobules du foie, ils peuvent être réversibles et irréversibles (bloc complet),
  • le bloc intrahépatique améliore la formation de la lymphe, il s'infiltre à travers la paroi vasculaire et la capsule du foie directement dans la cavité abdominale ou «inonde» la veine porte et le canal lymphatique thoracique,
  • l'accumulation dans le sang de patients de substances non scindées à effet vasodilatateur (vasodilatateurs tels que le glucagon), qui entraînent une dilatation des artères périphériques, un shunt artério-ouvert dans les organes et les tissus, entraînant une diminution du remplissage sanguin dans les artères, une augmentation du débit cardiaque et de l'hypertension portale,
  • une partie importante du plasma dans les vaisseaux de la cavité abdominale est déposée par réflexe,
  • l'effet des vasodilatateurs est renforcé par une production insuffisante d'oxyde nitrique par le foie.

Les partisans des troubles locaux pensent que le mécanisme principal du développement de l'ascite se forme à l'intérieur des sinusoïdes hépatiques.

C'est à partir des sinusoïdes que le liquide quitte les veines et les vaisseaux lymphatiques. Une augmentation de la pression à l'intérieur des lobules entraîne sa pénétration dans l'espace péri-sinusoïdal, puis dans le péritoine.

Puisque nous décrivons l’état du patient avec une ascite provoquée par une cirrhose du foie, tous les symptômes doivent être divisés en ascite dépendante de la cirrhose ou déterminante. Dans la terminologie médicale, le nom commun "syndrome d'ascite œdémateux" est utilisé, ce qui inclut tous les troubles de la cirrhose.

Les symptômes de la cirrhose comprennent une douleur sourde dans l'hypochondre droit ou une sensation de lourdeur après avoir mangé, en particulier des aliments gras et épicés, de l'alcool, un travail physique, une amertume constante ou un arrière-goût désagréable dans la bouche, des nausées et de rares vomissements.

Il y a des plaintes de faiblesse, ballonnements et grondements dans l'abdomen, selles molles rapidement, perte de poids soudaine. Le patient souffre de démangeaisons cutanées, de pâleur, d'une teinte jaunâtre de peau sèche. L'impuissance et la croissance des glandes mammaires chez les hommes, ainsi qu'une violation de la fonction menstruelle et la possibilité de devenir enceinte chez les femmes, sont des complications possibles de la pathologie.

Les spécialistes diagnostiquent un changement de l'état de la langue. On l'appelle «verni» en raison de la rougeur et du gonflement. Des veines d'araignées apparaissent, qui forment sur le visage (dans le nez, les paupières) peuvent saigner, une augmentation périodique de la température.

L'apparition d'ecchymoses dues à des troubles de la coagulation, des modifications de l'urine (devenant foncées et trouble) et des matières fécales plus claires, accompagnant les modifications. À l'examen, le médecin découvre un foie élargi et douloureux.

La couleur rouge vif des paumes indique un dysfonctionnement du foie

Les symptômes immédiats de l'ascite se produisent dans le contexte de manifestations déjà existantes de la cirrhose, lorsque le volume de liquide accumulé dépasse un litre. Pendant plusieurs jours, la patiente constate une augmentation significative de l'abdomen. La peau devient tendue, lisse, avec des stries (bandes blanches) sur les côtés, le nombril fait saillie vers l'extérieur. Les veines élargies sont tissées dans un réseau autour du nombril, formant une image de la "tête d'une méduse".

Un changement de la forme de l'abdomen dans différentes positions du patient est caractéristique: debout, rondeur pendante vers le bas, couché sur le dos est visible - l'estomac se répand sur les côtés, devient comme une grenouille. Les patients développent une douleur plus proche du sternum (congestion dans le lobe gauche du foie).

La pression exercée sur le dôme du diaphragme entraîne une diminution de l'espace pulmonaire. Le patient souffre d'essoufflement, qui s'intensifie en position couchée. Il devient impossible de s'endormir sans un appui-tête ou un oreiller haut. La congestion simultanée dans les poumons se manifeste par une toux avec expectorations, le bleu des lèvres.

Une pression constante sur l'estomac s'accompagne d'une sensation de lourdeur même lorsque vous mangez une petite quantité de nourriture, des brûlures d'estomac, des éructations. Les vomissements surviennent moins souvent avec la nourriture, la bile et le contenu intestinal.

La violation des selles se manifeste par une diarrhée et une constipation prolongée dans une clinique d’obstruction intestinale. La patiente note des phénomènes dysuriques: miction rapide, pulsions douloureuses. Les maladies inflammatoires des reins, de la vessie se rejoignent. L'œdème se forme sur les pieds et le bas des jambes en raison de l'ajout d'une décompensation du cœur et d'une stagnation de la lymphe.

Si l'accumulation de liquide d'ascite atteint 15 à 20 l, le patient apparaît alors:

  • ligne blanche hernie inguinale ou ombilicale,
  • expansion des veines hémorroïdaires avec exacerbation des hémorroïdes, saignements,
  • gonflement visible des veines du cou dû à une pression accrue dans la veine jugulaire,
  • chez 6 à 7% des patients, un épanchement supplémentaire se forme dans la cavité pleurale droite (hydrothorax).

Peu à peu, le patient perd la capacité de s’abaisser, de chausser, marche peu

En plus d’un foie hypertrophié et dense lors de l’examen, le médecin procède à un test de fluctuation: en poussant l’estomac d’un côté, la vague entrante se fait sentir de l’autre main. La percussion dans les endroits où l'accumulation de fluide est maximale est déterminée par la matité. Cela change lorsque le patient se tourne de l'autre côté.

Une maladie grave a un effet qui donne à réfléchir sur le buveur. Il commence à se demander si la maladie peut être guérie.Malheureusement, s'il existe une réelle opportunité de ne ralentir que l'évolution irréversible des phénomènes, si les ascites et les cirrhoses sont détectés à un stade précoce.

Premier stade ou stade initial - le patient n’accumule pas plus de 3 litres de liquide, l’abdomen est légèrement élargi, caractérisé par un pronostic favorable, les patients vivent plus longtemps que les autres patients lorsque les recommandations du médecin sont suivies.

Le second est formé en présence de 4-10 l de liquide dans la cavité abdominale, toutes les manifestations cliniques sont prononcées, une insuffisance rénale peut être associée.

Troisièmement - le volume de l'abdomen atteint de grandes tailles, la quantité de liquide dans le péritoine est supérieure à 10 litres. L'état du patient se détériore rapidement. Il y a des signes d'essoufflement, de décompensation cardiaque. L'œdème se propage dans tout le corps.

Lors de l'examen, le médecin ne peut détecter que plus de 1,5 litre de liquide par percussion de l'abdomen, le patient tournant d'un côté à l'autre et une onde de choc. Dans le diagnostic différentiel, il est pris en compte que la péritonite adhésive avec tuberculose et kyste ovarien est plus souvent de nature délibérée et ne produit pas de changement sonore lors de la percussion.

L'échographie peut détecter jusqu'à 200 ml de liquide

S'il y a des ambiguïtés dans le diagnostic, alors une laparocentèse diagnostique avec une étude cytologique et biochimique complète du fluide est indiquée. Un prélèvement de 50 à 200 ml est effectué. Indications plus précises pour la technique:

  • ascite, découverte pour la première fois,
  • diagnostic différentiel de cirrhose avec une tumeur maligne,
  • la nécessité d'exclure la péritonite bactérienne.

Lors de l'analyse dans le liquide d'ascite, déterminez:

  • protéines totales et fractions,
  • glucose
  • cholestérol et triglycérides,
  • bilirubine
  • activité de l'amylase
  • réaction leucocytaire et globules rouges,
  • cellules atypiques.

Le semis sur microflore est fait, la sensibilité aux antibiotiques est déterminée. Il est recommandé de calculer le gradient d'albumine sérique ascitique, qui est égal à la différence entre le niveau d'albumine dans le sérum sanguin du patient et dans le liquide. Un indice de 1,1 suggère une hypertension portale.

Le traitement de l'ascite dans la cirrhose est nécessairement associé au traitement de la lésion sous-jacente. Par conséquent, la thérapie de base et les diurétiques sont attribués. Le traitement de base comprend toutes les méthodes de prise en charge de l'insuffisance hépatique fonctionnelle, de compensation de la diminution des taux de protéines et de l'équilibre électrolytique.

On recommande le repos au lit au patient, car on sait qu'en position horizontale l'influence du système nerveux sympathique, la production d'angiotensine et de rénine sont réduites, les processus de filtration dans les tubules rénaux sont améliorés.

Pour soutenir les hépatocytes restants, appliquez:

  • médicaments hépatoprotecteurs (Carsil, acide ursodésoxycholique, Phosphogliv, Essentiale),
  • cholérétique (Allohol),
  • acides aminés (ornithine et méthionine).

En consultation avec le médecin, l'application de cours d'antiviraux (Pegasis, Ribaverin, Adefovir), de stéroïdes anti-inflammatoires est prescrite, une solution d'albumine est égoutté. La thérapie diurétique est réalisée en combinant deux groupes de médicaments:

  • diurétiques de l'anse (furosémide, acide éthacrylique, bumétanide),
  • Spironolactone, Triamteren.

Cette combinaison vous permet d'économiser du potassium dans le sang, d'éliminer le plus possible le sodium et l'eau.

Lasix - injection de furosémide

Pour contrôler la quantité de liquide d'ascite, le patient est pesé quotidiennement. La perte de poids autorisée est considérée:

  • en cas d'ascite avec œdème - pas plus de 1 kg,
  • si l'ascite n'est pas accompagnée d'œdème - 0,5 kg.

Après l'élimination de l'ascite, des doses d'entretien de médicaments sont prescrites. En l'absence de réaction à la thérapie, ils parlent d'ascite réfractaire (stable). Ensuite, la laparocentèse avec élimination du liquide par drainage est utilisée dans le traitement. Une fois qu'il est permis de prélever de 4 à 10 litres pendant le contrôle hémodynamique (chute de pression possible, évanouissement).

Ces patients sont indiqués pour un pontage pour éliminer l'hypertension dans la veine porte. Dans le même temps, la pathologie principale n’est pas éliminée et aucune amélioration à long terme n’est garantie. La transplantation hépatique peut résoudre tous les problèmes.

Le traitement avec des remèdes populaires face à de sévères restrictions de fluides est impossible et inutile. Les recommandations relatives à l'utilisation de diurétiques doivent être traitées avec prudence.

Dans le régime alimentaire des patients, les règles suivantes doivent être observées:

  • cuisson sans sel (le médecin peut autoriser à titre individuel l'utilisation de 0,5 à 2 g pour le salage dans une assiette),
  • une quantité suffisante de protéines (au moins 70 g),
  • alimentation fractionnée fréquente,
  • manque d'aliments et de plats frits, fumés et salés,
  • interdiction catégorique des boissons alcoolisées,
  • restriction hydrique jusqu'à 750-1000 ml,
  • apportant des calories de 1500 à 2000 kcal.

Sont interdits:

  • brioches et bonbons
  • nourriture en conserve
  • plats de viande grasse,
  • produits aux champignons,
  • la margarine et les graisses de cuisson,
  • assaisonnements épicés, y compris la mayonnaise,
  • café et boissons gazeuses.

La consommation quotidienne de fruits compensera la consommation de vitamines

Il est recommandé d'inclure dans le menu du jour:

  • les céréales (flocons d'avoine, sarrasin, riz) et les casseroles de céréales,
  • Fruits et légumes frais
  • produits laitiers, fromage cottage,
  • poisson maigre et viande,
  • pain de seigle
  • blanc d'oeuf
  • bouillon d'églantier.

La péritonite bactérienne est la complication grave la plus courante de l’ascite (elle se produit dans 8 à 32% des cas selon divers auteurs). Elle est causée par la tendance du liquide ascitique à s’attacher à l’infection. Se termine mortellement.

Les hémorroïdes graves avec saignements des veines intestinales, épanchement liquidien dans la cavité pleurale, reflux gastro-œsophagien, lorsque le contenu de l'estomac est rejeté dans l'œsophage, ainsi que les hernies du diaphragme.

Aucun médecin ne donnera une prévision précise du nombre de personnes atteintes d'ascite pouvant vivre. Le cours de la maladie est très individuel. Certains auteurs soulignent la survie à 10 ans. D'autres font attention à une période de cinq ans sans greffe de foie.

Le mode de vie du patient et une réaction adéquate du corps au traitement jouent un rôle important. La moitié des patients développent des complications dans les deux ans, dont décède la personne. L'ascite avec cirrhose aggrave considérablement l'évolution de la pathologie. Même l'exécution de toutes les prescriptions possibles n'est pas en mesure d'arrêter la maladie sous-jacente.

Traitement conservateur de l'ascite ascite

Le traitement conservateur de l'hydropisie de l'abdomen est efficace lorsqu'une maladie de gravité faible à modérée est diagnostiquée. Lorsqu'il n'y a toujours pas de douleur prononcée constante, de difficultés respiratoires, de troubles digestifs et de signes de déséquilibre dans le système lymphatique, vous pouvez essayer de guérir l'ascite avec des diurétiques. Dans 65% des cas, ils sont efficaces.

Si l'hydropisie abdominale a été déclenchée par une insuffisance cardiaque, le traitement consiste à utiliser des médicaments entraînant une augmentation de la fonction contractile du myocarde, des diurétiques et des médicaments susceptibles de réduire la charge sur le ventricule gauche du cœur. Il est nécessaire d’essayer d’exclure complètement le stress psychoémotionnel. On prescrit au patient le régime n ° 10 et le régime n ° 10a. Cela devrait réduire considérablement l'utilisation de sel.

Dans les maladies rénales, les ascites de la cavité abdominale peuvent être soignées avec des médicaments qui aident à réduire la perte de protéines dans les urines. Les transfusions d’Ambulin sont généralement utilisées, mais les diurétiques sont également prescrits. En outre, il est conseillé au patient de suivre le régime au pastel et d'apprendre à utiliser le régime n ° 7 afin de minimiser la quantité de sel absorbée (jusqu'à son exclusion totale du régime alimentaire quotidien). Vous ne pouvez pas boire trop d'eau.

Beaucoup de gens veulent savoir quoi faire avec les ascites causées par des maladies infectieuses.Dans ce cas, des médicaments anti-inflammatoires et immunomodulateurs sont utilisés. Les antibiotiques sont également activement inclus dans le traitement.

Répondant à la question de savoir s’il est possible de guérir l’ascite abdominale causée par le cancer, les médecins donnent des prévisions très prudentes. Dans ce cas, le traitement chirurgical de la tumeur primitive est prioritaire, suivi de la chimiothérapie orale (des injections sont également possibles). Et seulement après la fin du traitement, une décision est prise sur la façon de traiter l'hydropisie de l'estomac.

Traitement de l'ascite dans la cirrhose

La cirrhose du foie est presque toujours accompagnée de la complication décrite. Par conséquent, afin de supprimer les ascites au cours de processus destructeurs, le schéma suivant doit être suivi:

  1. Premièrement, les hépatoprotecteurs sont prescrits au patient, ils sont capables de restaurer les cellules hépatiques mortes et de normaliser le travail de l'organe malade.
  2. Ensuite, le traitement est effectué, ce qui vous permet de compenser la perte de protéines.
  3. Une grande attention est accordée à la restauration du métabolisme général dans le corps.
  4. La laparoscopie est prescrite en cas d'accumulation d'une grande quantité de liquide dans le péritoine.
  5. Dans les cas particulièrement graves, la transplantation hépatique est indiquée.
  6. Le greffage par dérivation intrahépatique et extrahépatique est souvent utilisé.
  7. Un certain nombre de mesures visent à éliminer les composés azotés dans le sang, ce qui peut provoquer une autre complication redoutable: l’encéphalopathie hépatique.
  8. Il est nécessaire d'éliminer simultanément tous les symptômes associés à un système digestif perturbé.
  9. L'utilisation d'antibiotiques est également bénéfique.

En sachant comment traiter les ascites abdominales, vous pouvez essayer de vous conformer à toutes les règles d’un traitement efficace. En plus des médicaments, un régime alimentaire est prescrit aux patients atteints de cirrhose du foie afin de supprimer les ascites. Il est basé sur des plats sans sel. Il retient les liquides dans le corps, sa restriction aide donc à éliminer l'œdème. Le mode pastel est également utile. Le patient doit rester au moins 12 heures d'affilée. Dans cette position, les reins reçoivent beaucoup plus de sang, ce qui signifie qu'ils vont mieux traiter l'urine.

Comment se débarrasser de l'ascite en utilisant la paracentèse?

Lorsque vous décidez comment vous débarrasser de l'ascite, il est parfois nécessaire de retirer le liquide avec une ponction de la paroi abdominale. Une telle opération en médecine s'appelle la paracentèse. Elle n'est pas toujours nommée. Une ponction est contre-indiquée lorsqu'il y a très peu de liquide dans l'abdomen (jusqu'à 1,5 litre). Dans ce cas, vous pouvez essayer d'éliminer le liquide avec des diurétiques. La paracentèse n’est pas possible lorsque la paroi péritonéale du patient est plus épaisse que l’aiguille avec laquelle la paroi abdominale est percée. Vous ne pouvez pas utiliser la méthode de traitement décrite même lorsque la consistance du liquide est très épaisse.

Il arrive parfois qu’un trou d’aiguille soit bouché par des caillots de pus, de cellules cutanées ou de fibrine. Dans ce cas, effectuer une ponction de la paroi abdominale est également extrêmement problématique. Beaucoup de gens veulent savoir si l'ascite peut être guérie par la paracentèse. La ponction et le drainage liquides ne sont qu’une partie du processus de traitement, ce qui permet de soulager l’état du patient, la procédure ne guérit pas mais élimine seulement les conséquences de la complication. Par conséquent, la paracentèse seule ne peut pas être utilisée sans médicament.

Aujourd'hui, l'ascite est curable, un traitement complexe permet de faire face aux complications les plus dangereuses, mais la paracentèse est parfois vitale. Il est montré dans les cas suivants:

  • Une ponction péritonéale est prescrite en cas d'échec du traitement conservateur.
  • Il est important de comprendre combien de liquide s’est accumulé dans l’estomac pour éliminer l’ascite dans la cavité abdominale. Quand il y en a beaucoup (6-10 litres), vous pouvez toujours l'enlever en une seule piqûre. Mais une telle procédure est réalisée selon des indications médicales strictes, en ambulatoire sous anesthésie locale.
  • Les soins chirurgicaux pour les ascites géantes sont combinés. Dans ce cas, une opération combinée est effectuée.D'abord, jusqu'à sept litres de fluide du péritoine sont pompés en une seule piqûre. Puis pompé quotidiennement, pas plus d'un litre par jour pendant sept dix jours.

Comment traiter l'hydropisie de l'abdomen?

Une ponction du péritoine est réalisée dans des conditions stationnaires sur une vessie vide. Si le patient se sent bien, l’opération sera réalisée en position assise; chez les patients sévères, la paracentèse est réalisée en position couchée sur le côté. Une ponction est pratiquée après une anesthésie locale. Sous contrôle échographique, la cavité abdominale est percée par un trocart. Cela ressemble à un tube très fin qui a une extrémité tranchante. La ponction est réalisée exactement au milieu entre le pubis et le nombril du patient. Après une ponction, un cathéter est inséré dans le tube, à travers lequel le fluide est libéré vers l'extérieur. Il descend très lentement, par litre et par heure. Ceci est fait pour que la pression à l'intérieur de l'abdomen ne diminue pas brusquement. Si cela se produit, un collapsus vasculaire se produira.

Les chirurgiens, répondant à la question de savoir si l’ascite peut être guérie, font attention au fait que la procédure de paracentèse a lieu en quelques heures. Si, après cela, le fluide continue de s'écouler, un réservoir spécial est placé sur le côté du patient, il est retiré après un jour ou deux.

Lorsque vous retirez une grande quantité de liquide (5 à 7 litres), une grande quantité de protéines et de sels minéraux est excrétée de l'organisme, ce qui peut entraîner une carence en protéines. Pour prévenir ce processus, l’ambuline est administrée pendant la chirurgie. Une ponction répétée est dangereuse car une fusion de l'épiploon est ensuite possible, ce qui entraîne une détérioration significative du travail du tractus gastro-intestinal. Lorsque la paracentèse est réalisée pour la troisième fois, le risque de complications plus dangereuses augmente. Il est donc important de commencer le traitement de l'hydropisie de l'abdomen à temps, de reconnaître correctement les causes de son apparition et de prendre un traitement qui puisse éliminer efficacement la source de la pathologie.

La paracentèse aide à se débarrasser de l'hydropisie de l'abdomen, mais ne garantit pas l'absence de rechute. Le patient doit respecter scrupuleusement les recommandations ci-dessus, à temps pour traiter des maladies pouvant provoquer une ascite. Il reste à répondre à deux autres questions: où l’ascite est-elle traitée et quel médecin s’occupe de ce problème?

De nombreuses formes d'hydropisie disparaissent d'elles-mêmes dès qu'une maladie associée est guérie. Cela se produit lorsqu'une forme aiguë d'hépatite se développe. Dans les cas où tout se passe comme prévu, le patient adhère à toutes les recommandations, mais l'hydropisie de la cavité abdominale se développe rapidement, le traitement est ajusté, l'accent est mis sur le soulagement de l'état du patient par la laparocentèse, un régime strict et un régime au pastel. La situation est surveillée par le médecin traitant de la maladie sous-jacente.

L'ascite guérira-t-elle toujours? En règle générale, lorsque la maladie sous-jacente n’est pas déclenchée, vous pouvez faire des prédictions positives. Si vous savez comment vous débarrasser de l'ascite, vous pouvez essayer de commencer un traitement efficace à temps et d'arriver à un rétablissement complet. Les techniques modernes peuvent éliminer l’ascite, mais sa croissance s’aggrave et aggrave invariablement la gravité de la maladie sous-jacente. Par conséquent, il est si important de prévenir l’hydropisie abdominale.

L'ascite comme compagnon fréquent de maladies dangereuses

En médecine, l'ascite est comprise comme une pathologie secondaire caractérisée par l'accumulation de liquide dans la cavité abdominale. Le plus souvent, l'ascite est causée par une violation de la régulation du métabolisme des fluides dans le corps à la suite de pathologies graves.

Dans un corps sain, il y a toujours un peu de liquide dans la cavité abdominale, alors qu'il ne s'accumule pas, mais est absorbé par les capillaires lymphatiques. Avec diverses maladies des organes et des systèmes internes, le taux de formation de fluide augmente et son taux d'absorption diminue. Avec le développement de l'ascite, le fluide devient de plus en plus, il commence à serrer les organes vitaux.Cela contribue à l'aggravation du développement de la maladie sous-jacente et à la progression de l'ascite. De plus, comme la majeure partie du liquide s’accumule dans la cavité abdominale, le volume de sang circulant diminue considérablement. Cela conduit à la mise en place de mécanismes compensatoires qui retiennent l'eau dans le corps. Le patient ralentit considérablement le taux de formation et d’excrétion de l’urine, tandis que la quantité de liquide ascitique augmente.

L'accumulation de liquide dans la cavité abdominale s'accompagne généralement d'une augmentation de la pression intra-abdominale, d'une circulation sanguine altérée et d'une activité cardiaque. Dans certains cas, une perte de protéines et des perturbations électrolytiques se produisent, entraînant une insuffisance cardiaque et respiratoire, qui aggrave considérablement le pronostic de la maladie sous-jacente.

En médecine, le développement de l'ascite comporte trois étapes principales.

  • Ascite transitoire. À ce stade, pas plus de 400 ml de liquide ne s’accumulent dans la cavité abdominale. Il est possible d'identifier la maladie uniquement à l'aide d'études spéciales. Les fonctions des organes ne sont pas altérées. Soulager les symptômes de l'ascite est possible avec l'aide d'un traitement pour la maladie sous-jacente.
  • Ascite douce. À ce stade, jusqu'à 4 litres de liquide s'accumulent dans la cavité abdominale. Il y a une augmentation de l'abdomen chez le patient. En position debout, on peut voir un renflement de la paroi abdominale inférieure. En position couchée, le patient se plaint souvent d'essoufflement. La présence de liquide est déterminée par percussion (tapotement) ou par un symptôme de fluctuation (fluctuations de la paroi abdominale opposée lors du tapotement).
  • Ascite stressante. La quantité de fluide à ce stade peut atteindre, et dans certains cas même dépasser, 10 à 15 litres. La pression abdominale augmente et perturbe le fonctionnement normal des organes vitaux. L’état du patient est grave, il doit être hospitalisé d’urgence.

L'ascite réfractaire, qui n'est pratiquement pas traitable, est considérée séparément. Il est diagnostiqué si tous les types de traitement ne donnent pas de résultat et que la quantité de liquide non seulement ne diminue pas, mais augmente aussi constamment. Le pronostic de ce type d'ascite est défavorable.

Causes de l'ascite

Selon les statistiques, les principales causes de l'ascite abdominale sont:

  • maladie du foie (70%),
  • maladies oncologiques (10%),
  • insuffisance cardiaque (5%).

En outre, les maladies suivantes peuvent être associées à l'ascite:

  • maladie rénale
  • lésion tuberculeuse du péritoine,
  • maladies gynécologiques
  • troubles endocriniens,
  • rhumatisme, polyarthrite rhumatoïde,
  • lupus érythémateux,
  • diabète de type 2
  • urémie
  • maladies du système digestif
  • péritonite d'étiologie non infectieuse,
  • violation de l'écoulement de la lymphe de la cavité abdominale.

La présence d'ascites, en plus de ces maladies, peut contribuer aux facteurs suivants:

  • abus d'alcool conduisant à la cirrhose
  • injections de drogue
  • transfusion sanguine
  • l'obésité
  • taux élevé de cholestérol
  • tatouage
  • vivant dans une région caractérisée par des cas d’hépatite virale.

Dans tous les cas, l’apparition de l’ascite est une combinaison complexe de violations des fonctions vitales de l’organisme, entraînant une accumulation de liquide dans la cavité abdominale.

Signes de pathologie

L'un des principaux signes extérieurs d'ascite dans la cavité abdominale est une augmentation de la taille de l'abdomen. En position debout, le patient peut être suspendu sous la forme d’un tablier et en décubitus dorsal former l’estomac dit de grenouille. Peut-être saillie du nombril et l'apparition de vergetures sur la peau. Avec l'hypertension portale causée par une augmentation de la pression dans la veine porte du foie, un motif veineux apparaît sur la paroi abdominale antérieure. Cette figure est appelée «tête de méduse» en raison de sa ressemblance lointaine avec la mythique méduse Gorgone, sur la tête de laquelle se trouvaient des serpents se tortillant à la place des cheveux.

Une douleur et une sensation de plénitude dans l'estomac apparaissent.Une personne a de la difficulté à plier le torse. Les manifestations externes incluent également un gonflement des jambes, des mains, du visage, une cyanose de la peau. Le patient développe une insuffisance respiratoire, une tachycardie. Constipation possible, nausée, éructations et perte d'appétit.

Dans les études de laboratoire et instrumentales, le médecin confirme le diagnostic et établit la cause de l'ascite. Pour cela, des ultrasons, une IRM, une laparocentèse diagnostique et des tests de laboratoire sont effectués. L'échographie révèle la présence de liquide libre dans la cavité abdominale et son volume, l'élargissement du foie et de la rate, l'expansion de la veine cave et des veines porte, une altération de la structure rénale, la présence de tumeurs et de métastases.

L'IRM vous permet d'étudier couche par couche un tissu particulier, de détecter même une petite quantité de liquide d'ascite et de diagnostiquer la maladie sous-jacente à l'origine de l'ascite.

En outre, le médecin mène une étude utilisant la palpation et la percussion. La palpation aide à identifier les signes indiquant des dommages à un organe spécifique (foie ou rate). La percussion est utilisée directement pour détecter les ascites. Son essence est d'exploiter la cavité abdominale du patient et d'analyser les sons de percussion. Avec une ascite sévère, par exemple, un son de percussion sourd est déterminé sur toute la surface de l'abdomen.

Les tests sanguins de laboratoire montrent une diminution de la concentration de globules rouges, une augmentation du nombre de leucocytes et de la VS, une augmentation de la concentration de bilirubine (avec cirrhose) et des protéines de la phase aiguë de l'inflammation. L'analyse d'urine avec une ascite au stade initial peut montrer une plus grande quantité d'urine de densité inférieure, car l'ascite provoque des déviations dans le fonctionnement du système urinaire. Au stade terminal, la densité de l'urine peut être normale, mais sa quantité totale est considérablement réduite.

Principes de thérapie

Les principes généraux pour le traitement de l'ascite suggèrent principalement le traitement de la maladie sous-jacente. Le traitement de l'ascite lui-même vise à éliminer les liquides de la cavité abdominale et à prévenir les rechutes.

Les patients présentant un premier degré d'ascite n'ont pas besoin de médicaments et d'un régime sans sel.

Les patients présentant un second degré d'ascite se voient prescrire un régime à faible teneur en sodium et un traitement diurétique. Il doit être effectué avec une surveillance constante de l'état du patient, y compris des électrolytes sériques.

Les patients atteints d'un troisième degré de la maladie retirent le liquide de la cavité abdominale, puis le traitement diurétique en association avec un régime sans sel.

Pronostic de traitement

L'ascite indique généralement des violations graves dans le travail des organes affectés, mais il ne s'agit néanmoins pas d'une complication fatale. Avec un diagnostic opportun et un traitement approprié, il est possible d'éliminer complètement le liquide d'ascite de la cavité abdominale et de restaurer les fonctions de l'organe affecté. Dans certains cas, par exemple, dans le cancer, l’ascite peut progresser rapidement, entraînant des complications et même la mort du patient. Cela est dû au fait que l'évolution de l'ascite est fortement influencée par la maladie sous-jacente, qui peut causer de graves dommages au foie, aux reins, au cœur et à d'autres organes.

D'autres facteurs influencent les prévisions:

  • Grade d'ascite. L'ascite transitoire (premier degré) n'est pas une menace immédiate pour la vie du patient. Dans ce cas, toute l’attention doit être portée au traitement de la maladie sous-jacente.
  • Heure de début du traitement. Si une ascite est détectée à un stade où des organes vitaux sont encore détruits ou si leurs fonctions sont légèrement altérées, l'élimination de la maladie sous-jacente peut également permettre un rétablissement complet du patient.

Les statistiques de survie des ascites sont également influencées par le type et la gravité de la maladie sous-jacente. Avec une cirrhose du foie compensée, 50% des patients peuvent vivre de 7 à 10 ans et avec une décompensation, la survie à cinq ans ne dépasse pas 20%.

En cas de cancer, l’ascite apparaît généralement aux stades avancés et la survie à cinq ans n’est pas supérieure à 50% avec un traitement rapide. L'espérance de vie moyenne chez ces patients est de 1 à 2 ans.

Avec un traitement inapproprié, l'ascite peut entraîner de graves complications qui aggravent le pronostic:

  • saignements
  • péritonite
  • œdème cérébral,
  • dysfonctionnement cardiaque,
  • insuffisance respiratoire grave.

Les rechutes d'ascite peuvent également se produire comme effets secondaires avec un traitement inapproprié. La récidive est très dangereuse car, dans la plupart des cas, une ascite incurable conduit à la mort.

Procédures chirurgicales

La chirurgie pour l'ascite est indiquée dans les cas où l'accumulation de liquide ne peut pas être éliminée avec un traitement conservateur.

Laparocentèse thérapeutique avec l'ascite (une ponction de la paroi abdominale antérieure), il est capable d'éliminer de grands volumes de liquide - de 6 à 10 litres à la fois. L'intervention est réalisée sous anesthésie locale avec vidange préalable de la vessie. Le patient prend une position semi-assise ou couchée. Une ponction est pratiquée dans la ligne médiane de l'abdomen, entre le nombril et l'os pubien. Un scalpel réalise une incision cutanée à travers laquelle un instrument spécial, un trocart, est inséré dans la cavité abdominale. À travers elle, le liquide est déchargé dans le volume requis. Après la procédure, la plaie est suturée. Avec l'ascite, la laparocentèse ne peut être pratiquée que dans un hôpital, car il est nécessaire de respecter les normes antiseptiques et de maîtriser la technique opératoire. Pour simplifier la procédure chez les patients nécessitant une laparocentèse périodiquement, elle est réalisée par un port péritonéal permanent.

Une autre intervention chirurgicale efficace est omentohepatophrenopexy. Elle consiste à coudre l’épiploon sur des zones prétraitées de la surface du diaphragme et du foie. En raison de la présence de contact entre le foie et le génome, il devient possible d’absorber le liquide ascitique des tissus voisins. De plus, la pression dans le système veineux et la sortie de fluide dans la cavité abdominale à travers les parois des vaisseaux sont réduites.

CONSEILS - shunt portosystémique intrahépatique transjugulaire - vous permet de décompresser le système de portail et d'éliminer le syndrome d'ascite. Fondamentalement, TIPS est réalisé avec une ascite réfractaire, qui ne se prête pas à un traitement médicamenteux. Lors de la procédure TIPS, un conducteur est inséré dans la veine jugulaire avant son entrée dans la veine hépatique. Ensuite, un cathéter spécial est passé à travers le guide dans le foie lui-même. À l'aide d'une longue aiguille incurvée, un stent est installé dans la veine porte, créant un canal entre le veine porte et les veines hépatiques. Le sang est envoyé dans la veine hépatique avec une pression réduite, ce qui conduit à l'élimination de l'hypertension portale. Après avoir effectué TIPS chez des patients présentant une ascite réfractaire, une diminution du volume de fluide est observée dans 58% des cas.

Malgré le fait que l'ascite et les maladies qui en sont la cause sont assez graves et difficiles à traiter, une thérapie complexe en temps opportun peut augmenter considérablement les chances de guérison ou améliorer la qualité de vie des patients incurables. L'ascite ne doit être traitée que sous la surveillance d'un médecin, car la complexité de la maladie sous-jacente vous permet rarement de vous en tirer avec des méthodes domestiques ou traditionnelles. Cela est particulièrement vrai pour les ascites causées par l'oncologie.

L'ascite est l'accumulation pathologique d'eau dans le péritoine d'une personne. Très souvent, cette maladie accompagne les tumeurs malignes dans divers tissus et organes:

  • endomètre
  • tractus gastro-intestinal
  • les poumons et les bronches,
  • poitrine et pancréas,
  • les ovaires.

Dans tous ces cas, à l'exception du cancer de l'ovaire, l'apparition de l'ascite indique les troisième et quatrième stades de l'oncologie, lorsque le traitement, malheureusement, est déjà impossible.

Avec une tumeur dans les ovaires, le liquide peut commencer à s'accumuler dans le péritoine dès le premier stade de la maladie. Dans ce cas, la maladie répond bien au traitement par chimiothérapie.

Causes d'occurrence

La principale cause de l'ascite chez les patients cancéreux est que, lorsque les cellules tumorales se déposent sur le tissu péritonéal, elles compliquent mécaniquement le drainage lymphatique.

Après avoir serré les veines traversant le foie, la pression hydrostatique augmente, ce qui conduit à l'apparition de la maladie.

Il existe également une ascite chyleuse résultant du développement d'un lymphome péritonéal. Pour ce type d'affection, la sortie de la lymphe et des graisses émulsifiées pénétrant dans la cavité abdominale et les intestins est caractéristique.

Avec l'ascite, qui accompagne le cancer, l'insuffisance cardiaque et de nombreux autres maux, de nombreux patients se plaignent des symptômes suivants:

  1. Abdomen gonflé et élargi. En raison de la quantité croissante de fluide dans le péritoine, le poids du patient augmente. Difficulté à respirer et à manger. Il y a souvent des brûlures d'estomac ou des nausées.
  2. Les infections En l'absence de traitement, le patient peut présenter une péritonite, souvent une insuffisance cardiaque et rénale. Dans de tels cas, les prévisions des médecins sont extrêmement négatives. Les patients sont prescrits un long traitement antibiotique.
  3. L'apparition d'une hernie (ombilicale, inguinale) due à une pression constante à l'intérieur du péritoine.
  4. Violation de la production d'urine.
  5. Essoufflement, même dans un état calme, pouvant être dû à une accumulation de liquide dans les poumons.
  6. Gonflement des extrémités.
  7. Fatigue

Lors d'un examen médical, le médecin peut faire attention à l'accumulation de liquide dans le péritoine.

Après quoi, le patient sera envoyé pour un examen supplémentaire (échographie, rayons X ou scanner) afin de confirmer le diagnostic. En règle générale, les médecins recommandent une ponction ou une laparocentèse.

Diagnostics

Les personnes atteintes de diverses maladies oncologiques sont toujours soumises à une surveillance médicale étroite. Compte tenu de toutes les plaintes et symptômes du patient, le médecin peut déterminer les options pour le développement de la maladie.

Pour détecter l'ascite, diverses méthodes de diagnostic sont utilisées:

  1. Percussion ou tapotement de l'abdomen. En présence d'ascites, le son est atténué lorsque vous tapez dessus. En cas de changement de la position du corps du patient, la matité du son changera également.
  2. Auscultation ou écoute. Dans le même temps, une éclaboussure de liquide est clairement audible dans le péritoine.
  3. Échographie Cette procédure vous permet de déterminer la présence et l'emplacement de la tumeur, la quantité de liquide, la taille des organes internes. On trouve trop d’eau dans la cavité abdominale du patient.
  4. Tests de laboratoire sur le sang et l'urine, prélèvements de foie.
  5. L'hépatoscintigraphie permet de déterminer la taille et l'état du foie, d'évaluer les changements survenus dans ses travaux.
  6. Dopplerographie montre l'état des vaisseaux.
  7. La laparocentèse et la ponction représentent la collecte de fluide du péritoine suivie de son examen de laboratoire. Une culture liquide bactériologique est réalisée, la composition cellulaire et la présence de protéines sont déterminées. Il convient de noter qu'environ 1% des patients peuvent avoir une complication après la procédure.
  8. Une radiographie donne une idée de l'état du diaphragme et montre la présence d'eau dans la cavité abdominale.
  9. L'IRM permet de déterminer la quantité exacte de fluide et sa localisation dans le péritoine.

Sur la base de la quantité de liquide dans la cavité, on distingue 3 stades de la maladie:

  1. Transitionnel - le volume approximatif n’est pas supérieur à 0,5 litre. Le patient dans ce cas se plaint de ballonnements.
  2. Modéré - volume d'eau accumulé jusqu'à 5 litres. Les symptômes de la deuxième étape incluent: essoufflement, troubles digestifs. Si le traitement ne commence pas à l'heure, une personne peut développer une péritonite, une insuffisance cardiaque et un problème de foie.
  3. Résistant - le volume de fluide peut atteindre 20 litres. L'état du patient dans ce cas est jugé critique.

Quelle que soit la cause, l'ascite doit être traitée avec la maladie sous-jacente. Il existe trois méthodes de traitement: une intervention symptomatique, une intervention conservatrice et une intervention chirurgicale.

Symptomatique

En cas d'échec du traitement conservateur, on prescrit au patient une procédure de laparocentose consistant à extraire le fluide du péritoine en perçant sa paroi et en utilisant un appareil spécial pour aspirer de l'eau. Cette procédure est réalisée sous anesthésie locale.

La quantité maximale de liquide pouvant être éliminée avec la laparocentose est de 5 litres. La procédure est répétée après 3-4 jours. Il est à noter que chaque procédure ultérieure représente un danger croissant pour le patient, qui consiste en un risque de lésion des parois intestinales..

Par conséquent, il est répété rarement. Si le liquide remplit trop rapidement la cavité abdominale, un cathéter péritonéal est placé sur le patient pour éviter les adhérences possibles avec l'ascite.

Chirurgical

En cas de récurrence de l'ascite, il est montré au patient une intervention chirurgicale.

Si le patient a subi une laparocentose à plusieurs reprises, on lui prescrit un régime alimentaire spécial et une transfusion sanguine..

Cette méthode consiste à relier les veines - la veine cave inférieure au collier. Cela crée une circulation collatérale.

Si le patient a besoin d'une greffe du foie, on lui prescrit une cure de diurétiques et une opération chirurgicale est effectuée. Après quoi, le taux de survie pour 1 an est de 70 à 75%.

Le traitement principal pour les premiers stades de l'ascite consiste à suivre un régime alimentaire spécial qui crée un équilibre négatif en sodium chez le patient. Pour cela, la consommation d'eau et de sel est aussi limitée que possible.

Un jour est autorisé pas plus de 1 litre de la quantité totale de fluide consommée et moins de 1 g de chlorure de sodium. Un patient chez qui on a diagnostiqué une ascite n'est pas autorisé à manger les aliments suivants:

  • viande grasse
  • bouillons saturés
  • conserves et viandes fumées,
  • cuisson au four
  • épicé et salé
  • les sucreries, à l'exception des guimauves et de la gelée naturelle,
  • mil, haricot,
  • lait entier
  • café
  • oignons, ail, oseille.

La base du régime devrait être:

  • légumes et légumes verts,
  • bouillon de poulet faible en gras,
  • poisson bouilli, viande de lapin ou de poulet,
  • omelette à la vapeur d'œuf,
  • fromage cottage
  • noix et fruits secs.

En tout état de cause, l’ascite est une maladie complexe et grave qui nécessite un traitement immédiat. Mais si on parle d'ascite en oncologie, le pronostic devient encore plus rassurant.

Cela est dû au fait que le liquide contient un grand nombre de cellules cancéreuses, qui se propagent rapidement dans tout le corps. Par conséquent, dans de tels cas, les proches du patient sont invités à se préparer au pire.

Qu'est-ce qu'une ascite abdominale, voir la vidéo suivante:

Médicaments diurétiques pour ascite et insuffisance rénale

L'insuffisance rénale est également souvent la cause de l'ascite. Dans ce cas, un autre symptôme caractéristique apparaît: l'apparition de poches asymétriques sous les yeux. Et dans ce cas, le traitement médicamenteux de l'ascite est effectué sous la stricte surveillance d'un médecin.

En cas d’insuffisance rénale, on peut utiliser des diurétiques d’origine végétale (le Néphropil, par exemple). En cas de maladie modérée, les plantes ayant les mêmes effets sont préférées. Avec la bonne sélection de la collection, il est possible d’augmenter environ 25 fois la quantité d’urine excrétée.

Le furosémide est prescrit si l'ascite est provoquée par une maladie rénale inflammatoire. Cela a un effet à court terme. L'effet se produit dans la demi-heure et dure jusqu'à 8 heures d'affilée. S'il est pris une fois par jour, la fonction de l'excrétion de sodium ne souffre pas, ce qui est très important dans la maladie primaire.En cas d'insuffisance rénale, il conserve son effet même à un très faible taux de processus de filtration.

Ce médicament pour l'ascite est également prescrit pour les femmes enceintes. Mais seulement s'il existe une menace pour la vie de la mère. La composition de furosémide est très active, le médicament est capable de pénétrer dans le placenta. Dans le cas de la nomination d'une femme enceinte avec ce diurétique en ascite, un suivi strict du fœtus est effectué. Le médicament décrit réduit l'allaitement, il passe dans le lait maternel, de sorte que la pilule est annulée pendant l'allaitement.

Ascite - fluide dans l'estomac

Avant de lutter contre la pathologie, son tableau clinique doit être analysé. Les symptômes peuvent augmenter progressivement ou apparaître soudainement au bout de quelques jours ou quelques heures.

La principale manifestation de l'ascite est une augmentation significative de la taille de l'abdomen et un gain de poids notable.. Dans le même temps, de nombreuses personnes se plaignent de l'apparition de douleurs explosives, de nausées, de brûlures d'estomac, de flatulences, d'éructations.

À mesure que l'abdomen augmente, le nombril fait saillie et la peau s'étire. Dans une position verticale, l'abdomen pend, tandis que dans une horizontale, il aplatit sur les côtés et fait saillie dans la région des côtes.

Avec une augmentation significative du volume, un essoufflement prononcé, un gonflement des membres, une activité motrice altérée sont observés. Il peut être difficile pour une personne de s’abaisser.

Les patients se plaignent souvent de hernie et d'hémorroïdes. Chez de nombreux patients, un prolapsus du rectum est observé et une varicocèle se développe.

Selon la cause de la maladie, des symptômes généraux peuvent apparaître:

  • fièvre
  • expansion des veines sur l'estomac,
  • toxicose
  • perte de poids générale avec augmentation de la taille de l'abdomen
  • nuance cyanotique des membres.

Au total, une grande quantité de liquide peut s'accumuler dans la cavité abdominale. Cet indicateur mesure 5-20 litres.

Traitement de la toxicomanie

Comment traiter l'ascite? Cette question inquiète beaucoup de gens. Les principaux médicaments utilisés pour éliminer l'excès de liquide du corps sont les diurétiques.

L'utilisation de tels fonds contribue à assurer le transfert de l'excès de liquide du péritoine à la circulation sanguine. Cela vous permet de réduire considérablement les manifestations de la pathologie.

Au stade initial du traitement, une petite quantité de diurétiques est prescrite au patient. Cela aide à minimiser le risque d'effets indésirables.

Le principe clé de la thérapie diurétique est d'augmenter lentement le débit urinaire. Cela aidera à prévenir les pertes importantes de potassium et d'autres métabolites essentiels. Dans la plupart des cas, des médicaments tels que Veroshpiron, Aldactone, Amiloride sont utilisés..

En plus des diurétiques, votre médecin peut vous prescrire des suppléments de potassium.. De plus, les hépatoprotecteurs doivent être inclus dans le schéma thérapeutique.

Au cours de la période de traitement, des spécialistes effectuent une surveillance quotidienne du débit urinaire du patient. Si l'utilisation de drogues ne donne pas l'effet désiré, elles sont modifiées en moyens plus puissants. Il peut s'agir de dichlothiazide ou de triampur.

De plus, pendant la période de traitement, des médicaments sont prescrits pour aider à renforcer les parois des vaisseaux sanguins. Ceux-ci incluent les vitamines C et P, Diosmin.

Il est utile de prendre des médicaments qui empêchent l’élimination des liquides en dehors de la circulation sanguine. Ceux-ci incluent Reopoliglyukin.

Pour normaliser le métabolisme des cellules du foie, des préparations de protéines sont administrées. Pour cela, on utilise généralement une solution plasmatique concentrée ou une solution d’albumine à 20%. Si la maladie est d'origine bactérienne, les antibiotiques sont indiqués.

Beaucoup de gens se demandent si l'ascite peut être guérie.. Les médicaments aident à éliminer l'excès de liquide. Pour faire face à la maladie, il faut éliminer le facteur provoquant.

Remèdes populaires

Pour répondre à la question de savoir comment se débarrasser de la pathologie, on ne peut que mentionner des méthodes folkloriques efficaces. Bien sûr, ils ne contribueront pas à la guérison complète de la maladie, mais ils amélioreront considérablement les conditions de la personne.

Le traitement de l'ascite avec des remèdes populaires est effectué à l'aide des produits suivants:

  1. Infusion de tiges de cerises. Pour ce faire, prenez une grande cuillerée de matière première séchée, ajoutez 500 ml d’eau bouillante et laissez infuser pendant plusieurs heures. Le remède filtré est consommé 200 ml 3 à 4 fois par jour. Le cours de thérapie est de 2 semaines. Ensuite, pendant une semaine, vous devez vous interrompre.
  2. Graines de lin. Pour préparer un médicament, vous devez prendre 4 petites cuillères à soupe de graines, ajouter 1 litre d’eau. Faire bouillir et allumer un petit feu pendant un quart d'heure. Insister pendant plusieurs heures et boire un demi-verre jusqu'à 7 fois par jour. Cette recette est très efficace. Obtenez des résultats en 2 semaines. Cette composition aide à l'apparition d'un œdème interne. Le cours de thérapie est 1 mois. Ensuite, le traitement doit être répété après 10 jours.
  3. Cueillette d'herbes. Pour assurer un équilibre eau-sel et une fonction rénale normaux, les feuilles de cassis, d'églantier, de baies de framboise et de framboise doivent être mélangées à parts égales. Versez un demi-verre de matières premières dans 500 ml d’eau et laissez cuire 10 minutes. Utilisez après les repas au lieu de thé. Ce produit a un excellent effet diurétique.
  4. Décoction de graines de persil. Pour le préparer, il faut mélanger 1 grande cuillère de graines ou l’ensemble de la plante déchiquetée avec 2 verres d’eau bouillante, envelopper et laisser reposer 10 heures. Consommez 1 cuillère à soupe 3-4 fois par jour. Le bouillon doit être pris avec prudence. Au début, il devrait être bu 2 jours d'affilée, puis interrompu pendant 3 jours.
  5. Décoction de feuilles de bouleau et de bourgeons. Cet outil donnera de bons résultats si la cause de la pathologie est une violation du cœur. Également dans cette situation, il est utile de prendre une infusion de literie et de consommer une grande quantité de persil. En outre, il est utile d'inclure la citrouille et le jus de ce légume dans le menu.
  6. Décoction de paille d'avoine. Après le début de la maturation de l'avoine, il faut récolter de la paille fraîche. Prenez 40 g de matières premières et ajoutez 1 litre d'eau. Prenez un demi-verre 3-4 fois par jour. Le bouillon est utile pour traiter des pathologies d’origine différente.
  7. Diurétiques. Si le gonflement est causé par une altération de la fonction rénale, il est utile d'utiliser une infusion de stigmates de gousses de maïs, de prêle et de haricots. Les diurétiques et les thés sont tout aussi efficaces. Pour leur préparation, il convient de prendre les feuilles de la busserole et l'herbe de la hernie à parts égales, sécher et bien broyer. Le produit résultant est placé dans un récipient en verre et pris sous forme de thé. Mélangez un demi-verre de matière première avec 2 verres d’eau et laissez cuire à feu doux pendant un quart d’heure. A consommer 30 minutes avant les repas.

Caractéristiques de puissance

Le régime alimentaire avec ascite joue un rôle clé, en particulier dans les premiers stades de la maladie. Pour obtenir de bons résultats, toutes les interdictions doivent être strictement observées.

Donc, vous ne pouvez pas manger ce qui suit:

  • pâtisseries fraîches de pâte feuilletée ou pâtissière,
  • les abats,
  • saucisses et viandes fumées,
  • ragoût
  • plats gras, frits, épicés, salés,
  • bouillons de viande, de champignons et de poisson forts,
  • produits laitiers gras,
  • certains légumes - chou, radis, ail, oignons, oseille, radis, champignons.

Dans le même temps, la nutrition doit être complète. Le menu devrait contenir une variété de produits.

Utile de ce qui suit:

  • des oeufs sous forme d'omelette protéinée,
  • céréales - à l'exception du mil et des légumineuses,
  • soupes de purée de poulet, de dinde et de lapin
  • plats de viande hachés,
  • poisson cuit à la vapeur ou bouilli,
  • pain rassis
  • boissons chaudes
  • gelée
  • guimauves.

Le parcours et les prévisions

Beaucoup de gens se demandent si cette maladie elle-même peut disparaître..

Malheureusement, l'ascite ne disparaît pas sans un traitement adéquat, mais progresse constamment. Cette anomalie aggrave considérablement le pronostic de la maladie sous-jacente et constitue un signe défavorable du point de vue des prévisions.

L'ascite peut être compliquée par un saignement, une péritonite, une rate ou une insuffisance hépatique.

Il existe également un risque de lésions cérébrales dues à l'enflure.En moyenne, le nombre de décès dans les 2 ans avec une ascite grave est de 50%.

Ces matériaux vous intéresseront:

Articles liés:

  1. Comment traiter la varicocèle à la maison?La varicocèle est une veine variqueuse du plexus du cordon spermatique, qui est commune.
  2. Comment traiter la luxation de l'épaule à la maison?La luxation de l'épaule est une pathologie dans laquelle le contact des surfaces articulaires est perdu.
  3. Comment traiter l'eustachite à la maison?L'Eustachite est un processus inflammatoire dans le tube auditif qui passe.

Qu'est-ce que l'ascite

Ce diagnostic est dangereux et se caractérise par une accumulation accrue de liquide dans la cavité abdominale. D'autres organes importants du corps, tels que les poumons et le cœur, peuvent souffrir d'ascite. Le problème n'est pas de nature inflammatoire. Le liquide accumulé dans le péritoine en volume peut atteindre 15-20 litres. Chez l'homme, cette maladie s'appelle un "estomac de grenouille", sujet à une évolution maligne. Pour 75% de tous les tableaux cliniques, il s'agit d'une complication de la cirrhose progressive. L'objectif principal du traitement est de supprimer les symptômes alarmants et de prolonger la période de rémission.

Pourquoi le liquide abdominal s'accumule-t-il?

Le péritoine, tapissant les parois de la cavité abdominale, libère une petite quantité de liquide dont la composition chimique est similaire à celle du plasma sanguin. C'est nécessaire pour le fonctionnement normal des organes internes, sinon ils resteraient collés l'un à l'autre. Le liquide est absorbé et excrété tout au long de la journée, mais sous l’influence de facteurs pathologiques, ce processus naturel peut être perturbé. Avec un déséquilibre, la pression intra-abdominale augmente, la taille de l'abdomen augmente. Un diagnostic urgent est nécessaire suivi d'une thérapie complexe.

Cette maladie est une complication de la cirrhose du foie et pas seulement. Il progresse progressivement dans le corps, au début il ne se manifeste pas. L'ascite abdominale est difficile à traiter avec succès. Cependant, la guérison survient si le facteur pathogène principal est éliminé. Les causes de la maladie ascitique sont d'une nature inattendue, les plus courantes d'entre elles sont présentées ci-dessous. C'est:

  • insuffisance cardiaque
  • tumeurs malignes,
  • altération de la pression de la veine porte du foie,
  • tuberculose abdominale,
  • le développement de mésothéliome, pseudomyxome,
  • perturbation endocrinienne,
  • maladies féminines (du domaine de la gynécologie).

Pourquoi il y a l'hydropisie de l'abdomen chez les nouveau-nés

L'ascite abdominale peut progresser à tout âge et les nourrissons atteints d'une affection caractéristique ne font pas exception. Le processus pathologique exacerbe dans la période prénatale, est caractérisé par une insuffisance congénitale de la fonction hépatique. Les infections d'une femme enceinte provoquent une telle maladie à un si jeune âge. Parmi ceux-ci, les diagnostics suivants:

  • rubéole des femmes enceintes
  • la syphilis
  • la toxoplasmose,
  • listériose
  • hépatite
  • l'herpès
  • la rougeole.

Les nouveau-nés dont les mères pendant la grossesse étaient à l’abus de drogues, drogues, alcool, produits chimiques étaient à risque. De plus, l'ascite progresse en cas de transfusion de femmes enceintes, obèses, atteintes de diabète de type 2. Pour que l'enfant ne reçoive pas d'ascite dans la cavité abdominale dès les premiers jours de sa vie, il n'est pas recommandé à la femme enceinte de se maquiller en permanence, de se faire tatouer.

Comment l'accumulation de liquide dans la cavité abdominale

Le principal symptôme de l'ascite péritonéale est un liquide libre dans la cavité abdominale, qui s'accumule et n'est pas excrété naturellement. Ce symptôme de la maladie provoque une augmentation de la taille de la cavité abdominale et, avec le temps, ce processus ne fait que progresser. Au début, le patient ne remarque pas les changements d'aspect caractéristiques, mais il ne peut alors pas forcer ni détendre l'estomac. Les symptômes supplémentaires de l'ascite sont les suivants:

  • douleur abdominale
  • signes de dyspepsie,
  • prise de poids
  • essoufflement en marchant,
  • gros ventre
  • brûlures d'estomac, éructations,
  • fluctuation
  • inconfort général
  • gonflement accru des membres.

Comment traiter l'ascite

Après avoir effectué une radiographie et une angiographie, le médecin peut prédire et déterminer un schéma thérapeutique efficace. L’approche du problème est complexe et, pour les tableaux cliniques avancés, elle n’exclut pas une opération visant à supprimer l’oncologie, la laparocentèse. Tout dépend des signes et des symptômes du diagnostic, des recommandations d'un spécialiste. Premièrement, les médecins cherchent à éliminer le foyer de la pathologie de manière conservatrice, mais si le liquide continue de s'accumuler dans la cavité abdominale, vous ne pourrez pas vous passer de la chirurgie. Sinon, l'oncologie ne fait que progresser.

Comment traiter l'hydropisie abdominale?

L'objectif principal de la pharmacothérapie de l'ascite est d'éliminer l'accumulation de liquide dans la cavité abdominale par une méthode non invasive. Le traitement est approprié à un stade précoce lorsque le péritoine n'est pas encore complètement rempli de transsudat. Avec l'ascite, le médecin prescrit des diurétiques, des préparations de calcium. Dans le premier cas, nous parlons de médicaments tels que Veroshpiron, Diakarb, Lasiks, Torasemide, après quoi l'eau dans la cavité abdominale disparaît. Dans le second - comprimés de calcium, Panangin et Asparkam. De plus, il est recommandé d'utiliser des complexes multivitaminés.

Comment enlever le liquide dans l'abdomen par des méthodes chirurgicales

Si l'ascite est diagnostiquée à un stade avancé, le transsudat ne peut pas être omis. De cette façon, vous pouvez retirer temporairement le gros ventre, mais si la cause de la maladie n’est pas éliminée, ses symptômes se rappelleront bientôt. Il est important de comprendre que nous parlons d’oncologie et qu’on ne peut pas se passer de chirurgie. La chirurgie pour l'ascite comprend les éléments suivants:

  1. Laparocentèse Une ponction abdominale est effectuée pour libérer davantage le liquide d'ascite. La procédure peut prendre plusieurs jours, elle nécessite l'hospitalisation du patient.
  2. Pontage intrahépatique transjugulaire. Le chirurgien forme un canal artificiel entre les veines hépatique et portail pour assurer l'échange d'eau et stabiliser la pression intra-abdominale.
  3. Transplantation hépatique. L'opération est appropriée pour l'oncologie, degré avancé de cirrhose.

Pour exclure les complications graves pour la santé, une nutrition médicale est nécessaire. En outre, un régime alimentaire bien choisi pour l’ascite réduit l’accumulation de liquide dans la cavité abdominale, prolonge la période de rémission et élimine les symptômes alarmants. L'accent principal est mis sur les ingrédients alimentaires, qui contiennent une grande quantité de potassium. C'est:

  • épinards
  • pamplemousses
  • abricots secs
  • pommes de terre au four
  • asperges
  • raisins secs
  • les carottes
  • pois verts.

Les informations présentées dans l'article sont fournies à titre indicatif. Les matériaux de l'article n'appellent pas de traitement indépendant. Seul un médecin qualifié peut établir un diagnostic et donner des recommandations de traitement en fonction des caractéristiques individuelles du patient.

Regarde la vidéo: Как дышать правильно? как правильно дышать - видео YouTube на канале Школа доктора Скачко (Mars 2020).