Cholécystite

Régime alimentaire pour pancréatite et cholécystite au cours d'une exacerbation - recettes et tableau de menu n ° 5

Actuellement, de nombreuses personnes ont reçu un diagnostic de cholécystite et, ces dernières années, de plus en plus de jeunes et même d'enfants ont été retrouvés parmi leurs patients. Dans la plupart des cas, cela est dû à la malnutrition irrégulière, à l'abus de restauration rapide, à la suralimentation et à d'autres facteurs nutritionnels. Souvent, une maladie pancréatique concomitante, la pancréatite, qui se développe pour les mêmes raisons que les processus inflammatoires de la vésicule biliaire, est également diagnostiquée chez les patients atteints de cholécystite. En outre, les personnes atteintes de cholécystite chronique ont un risque accru de développer une pancréatite.

Le respect du régime alimentaire en cas de pancréatite et de cholécystite est très important; c’est souvent l’erreur dans le régime alimentaire qui provoque l’exacerbation d’une ou des deux maladies à la fois. Une nutrition adéquate dans ces maladies est nécessaire non seulement pour prévenir les exacerbations, mais fait également partie intégrante du traitement. Une diète thérapeutique spéciale n ° 5 a été mise au point pour les patients, le tableau n ° 5 est prescrit aux patients atteints de cholécystite et la diète n ° 5 est recommandée aux patients atteints de pancréatite chronique en phase de rémission. Le régime alimentaire, la teneur en calories, le régime alimentaire et les méthodes de cuisson recommandés par ces régimes thérapeutiques sont très similaires.

Principes généraux de nutrition pour les patients atteints de cholécystite et de pancréatite

Dans les cas de cholécystite aiguë et de pancréatite, la famine est indiquée pendant les premiers jours, puis le régime alimentaire s’étend progressivement.

Le régime alimentaire est fractionnaire, les aliments doivent être pris 5 à 6 fois par jour, en petites portions, bien mastiqués. Il est préférable d’adhérer à un certain régime et de manger à peu près au même moment chaque jour. Les plats ne doivent pas être chauds ou froids, la température recommandée étant de 37 à 40 ° C. La cuisson s'effectue à la vapeur, au four (dans le four ou dans une feuille sans ajouter d'huile) ou à ébullition. Les plats frits, épicés, salés et marinés sont exclus, car leur utilisation contribue à améliorer la séparation du suc pancréatique et de la bile. Pour la même raison, il est nécessaire d'exclure du régime les aliments qui sont digérés lentement, ce qui peut provoquer une formation accrue de gaz dans les intestins ou la constipation.

Le régime alimentaire devrait contenir une quantité suffisante de protéines, dont la plupart devraient être d'origine animale, et les matières grasses et les glucides devraient être limités.

Qu'est-ce qui n'est pas recommandé pour la cholécystite et la pancréatite?

  • pain frais, pâtisseries et pâtisseries,
  • poisson, bouillons de viande forts, soupe aux champignons, soupe au chou aigre, okrochka,
  • variétés grasses de viande et de volaille (canard, oie), abats, graisse, graisses animales (mouton, porc, etc.),
  • caviar, poisson gras, poisson en conserve,
  • viandes fumées, conserves, pâtes d’abats, marinades,
  • épices, assaisonnement, raifort, moutarde,
  • restauration rapide, frites et autres collations,
  • les légumes frais, en particulier ceux contenant des fibres grossières (chou blanc, radis, radis, navet, suédois, légumineuses), ainsi que des acides et des irritants (oseille, rhubarbe, oignons verts, ail),
  • baies et fruits aigres,
  • confiserie avec crèmes grasses, beaucoup de sucre, colorants, conservateurs, chocolat, crème glacée, cacao,
  • café fort, thé, boissons gazeuses et alcoolisées.

Le régime alimentaire pour la pancréatite et la cholécystite impose beaucoup de restrictions, mais il doit être observé en permanence. Cela aidera à éviter les exacerbations de maladies associées à la malnutrition.

Diaporama cognitif sur le thème "Régime alimentaire pour la pancréatite":

Spécificités et règles du régime

Afin de rétablir le fonctionnement normal du pancréas, ainsi que de protéger les intestins et l'estomac contre les effets néfastes et les divers types d'irritants, les règles alimentaires doivent être observées.

Beaucoup de gens pensent à tort que la règle de base de la nutrition diététique est l'utilisation d'aliments autorisés et sains, ainsi que le rejet complet de la malbouffe, mais c'est loin d'être le cas. Il est très important de bien formuler mynu et, grâce à cela, de manger correctement des aliments sains. Seulement dans ce cas, le régime donnera le résultat attendu et sera bénéfique pour le corps.

Que manger avec une pancréatite - fruits et baies

Entre autres choses, vous devriez observer un certain nombre des règles assez simples suivantes, qui sont les suivantes:

  • effectuer un traitement thermique complet de tous les produits,
  • manger des aliments uniquement sous forme broyée,
  • tous les produits doivent être cuits correctement et abandonner complètement les produits frits, fumés et salés. Mieux vaut préférer la cuisson à la vapeur,
  • tous les aliments doivent être consommés, malgré une certaine température, il est strictement interdit de manger froid ou inversement des plats chauds,
  • manger de la nourriture en petites portions environ cinq ou six fois par jour,
  • Vous ne devez en aucun cas permettre de trop manger, raison pour laquelle les portions devraient être réduites de manière significative.
  • il est nécessaire d'abandonner complètement toutes les mauvaises habitudes, car le corps est déjà affaibli par une maladie et, sous l'influence de charges négatives, tous les états immunitaires sont supprimés.

Pour vous débarrasser des pathologies, vous devez faire appel à un médecin qualifié.

De plus, pour se débarrasser des pathologies, il est nécessaire de faire appel à un médecin qualifié qui, en fonction des caractéristiques individuelles du corps, de la présence de maladies concomitantes et du stade de développement de la pathologie, peut prescrire un régime alimentaire efficace permettant de réduire considérablement la période de lutte contre la pathologie et de normaliser la digestion.

Liste des produits autorisés

De nombreux patients, lorsqu'ils établissent un diagnostic comme une pancréatite ou une cholécystite, ont une alimentation très obligatoire pendant le traitement. En effet, le régime alimentaire contre la cholécystite et la pancréatite en cours d'exacerbation est présenté aux patients sous forme de produits alimentaires monotones et plutôt insipides.

Comme le montre le praticien, lorsqu'il établit un diagnostic, comme une pancréatite et une cholécystite, il est recommandé de suivre un régime. Il est recommandé de s'en tenir au tableau n ° 5. Le menu de chaque journée implique une liste assez longue qui permet non seulement de bien manger, mais aussi de bien manger. Le menu doit être établi en respectant certaines règles que le médecin traitant de son patient doit connaître.

Vous devriez complètement abandonner l'utilisation d'épices, de gras et de frites

La seule chose qui devrait être complètement abandonnée est l'utilisation d'épices, de gras et de frites. Il est également strictement interdit de consommer divers aliments en conserve, ainsi que des fast foods. L'alcool est également interdit car non seulement il a un effet négatif sur tout le corps humain, mais il devient également la cause du développement de ces pathologies.

Ce qui peut être mangé avec une cholécystite et une pancréatite sera expliqué par le médecin traitant, mais comme le montre la pratique, avec de telles pathologies, il est permis de manger les produits suivants:

  • autorisé à manger du pain de seigle ou de blé avec modération, et sans faute, que rassis,
  • les soupes au lait et aux légumes, ainsi que la soupe de betterave rouge et le bortsch s'ils sont cuits dans un bouillon faible en gras,
  • lait, lait cuit fermenté, kéfir et yogourt, ainsi que du fromage cottage, tous ces produits laitiers doivent être consommés s'ils contiennent peu de matières grasses,
  • viande maigre sans veines, comme le poulet, la dinde, le bœuf, le veau ou le lapin,
  • fruits non acides à l'état bouilli ou cuit, frais il est permis de ne manger que des bananes, des grenades, des poires ou des pommes rouges,
  • de légumes autorisés, manger des carottes, pommes de terre, chou-fleur, concombres, citrouille, aneth, persil et poivron,
  • du poisson, vous pouvez manger du brochet, de la carpe, de la morue, du safran goberge ou de la sandre,
  • les boissons sans alcool avec du lait, le thé doux et faible, les jus faits maison et les boissons aux fruits, la gelée et les compotes sont autorisés.

Si vous le souhaitez, dans le cadre du processus de diète avec cholécystite et pancréatite, vous pouvez créer un échantillon de menu assez diversifié pour la semaine entière sans pour autant vous sentir mal à l'aise.

Pancréatite Diète

Entre autres choses, le tableau 5 implique également une consommation peu fréquente de produits tels que des bonbons, des sauces diverses et des œufs. La seule chose à considérer dans ce cas est que tout devrait être consommé avec modération. Pour déterminer plus précisément quels fruits et légumes, ainsi que le pain qui peut être mangé avec une pancréatite et une cholécystite, ainsi que pour préparer le bon menu, vous devez contacter un nutritionniste qualifié.

Nourriture interdite

Actuellement, vous pouvez trouver sur Internet de nombreuses recettes de plats pouvant être préparés avec des pancréatites et des cholécystites, mais il convient de garder à l’esprit que, lors de leur préparation, les aliments interdits suivants ne doivent pas être utilisés:

  • muffins frais et pain du matin,
  • orge perlée, mil et gruau de maïs,
  • okrochka, soupe de poisson, soupe aux champignons ou à l'oseille,
  • produits laitiers riches en matières grasses,
  • viande de canard, oie, abats, saucisses et saucisses, saucisses et viandes fumées,
  • nourriture en conserve
  • citrons, oranges et autres fruits aigres,
  • radis, ail, oseille, légumineuses et épinards,
  • tous les poissons gras tels que le saumon, le maquereau, la sardine et le poisson-chat,
  • À partir de boissons, il est interdit de boire du cacao, du café naturel, des boissons gazeuses et des boissons alcoolisées.

Il est strictement interdit de manger des produits marinés, salés et marinés, même s'ils sont cuits seuls. L'alcool est également soumis à l'interdiction la plus stricte.

Il n'est pas recommandé de manger des produits marinés, salés et marinés

Faites attention! Le respect du régime alimentaire prescrit est une mesure obligatoire pour un traitement positif et efficace.

Après avoir décidé de ce que vous pouvez manger avec la pancréatite et la cholécystite, et de ce que vous ne pouvez pas faire, il est déconseillé de pré-compiler un menu pendant au moins une semaine. Grâce à cela, chaque patient a la possibilité de diversifier son alimentation et de manger non seulement des aliments sains mais aussi des mets délicieux. Même en suivant un régime, il est toujours possible de s'offrir une petite quantité de ses plats préférés.

Lors de la compilation du menu, il convient de prendre en compte le fait qu’il doit être compilé sans faute en tenant compte des règles suivantes:

  • le menu ne doit pas être monotone,
  • ne mange pas si tu n'as pas faim,
  • il est préférable de faire cuire les aliments au bain-marie, à la mijoteuse et cuire au four jusqu'à ce qu'ils soient croustillants.
  • en mangeant, vous devez être de bonne humeur, car cela contribue à une meilleure digestion des aliments,
  • utilisez uniquement des aliments frais pour la cuisson,
  • Il est recommandé de manger en petites portions toutes les 2-3 heures.

Il est nécessaire d'établir au moins un calendrier approximatif et de le suivre clairement

Pour que le traitement nutritionnel ait un effet thérapeutique sur le corps, il est impératif que vous établissiez au moins un programme approximatif et que vous le suiviez clairement, où que vous soyez, à la maison ou au travail. Il est préférable que cela soit fait par un spécialiste qualifié, capable de prendre en compte toutes les nuances, ainsi que la gravité de la maladie.

Conséquences possibles du non-régime

Dans le cas où le patient ne respecte pas son régime alimentaire, il ne faut pas espérer, même avec des médicaments pour se débarrasser de la maladie. De plus, une telle attitude à l’égard de la santé peut provoquer l’apparition des complications suivantes:

  • conduire à la perforation des parois de la vésicule biliaire,
  • coliques hépatiques peuvent survenir
  • la péritonite se développe
  • pancréatite
  • sur un abcès kystique,
  • jaunisse
  • l'hydropisie.

Presque toutes les complications mentionnées ci-dessus sont des indicateurs directs d’une intervention chirurgicale. Si vous ne contactez pas l’institution médicale en même temps, cela peut également entraîner la mort. Un traitement médicamenteux efficace et un régime amaigrissant ne peuvent être atteints que si vous faites appel à une assistance médicale en temps voulu.

Conclusion

Des pathologies telles que la pancréatite et la cholécystite ont un effet négatif sur tout le corps humain. Par conséquent, lorsque les premiers symptômes apparaissent, vous devez contacter immédiatement un établissement médical. Après les études, le médecin sera en mesure de poser le diagnostic correct et de prescrire un traitement efficace, qui doit être effectué avec un certain régime alimentaire. Le tableau n ° 5 est attribué au diagnostic de cette pathologie: pour élaborer un menu plus précis prenant en compte toutes les caractéristiques du corps et les pathologies associées, il est préférable de faire appel à un nutritionniste. Toutes les recommandations doivent être suivies à la lettre, sinon cela pourrait entraîner de graves complications. Entre autres choses, il convient de rappeler que l'automédication ne permet jamais de résoudre les problèmes de santé, mais provoque plutôt le développement de complications.

Loading...